BFM Patrimoine

CAC 40: réaccélération à la hausse avec l'Ifo.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a réaccéléré à la hausse lundi matin près la publication d'un indice Ifo du climat des affaires meilleur qu'attendu en février en Allemagne. Vers 10h30, l'indice CAC 40 reprend 0,2% à 4390,4 points, ap

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a réaccéléré à la hausse lundi matin près la publication d'un indice Ifo du climat des affaires meilleur qu'attendu en février en Allemagne.

Vers 10h30, l'indice CAC 40 reprend 0,2% à 4390,4 points, après avoir déjà pris plus de 5% depuis le début du mois de février.

'La hausse continue sur le CAC après le franchissement vendredi des 4380 points. Les nouvelles résistances sont au-dessus des 4400 points à court terme', écrivent les analystes de Barclays Bourse.

Si la Bourse de Londres recule de 0,3%, Francfort grignote 0,1% et l'indice Euro STOXX 50, qui regroupe les premières capitalisations de la zone euro, s'adjuge pas loin de 0,3%.

L'indice Ifo a progressé à 111,3 au mois de février contre 110,6 en janvier, alors que le consensus attendait plutôt un repli autour de 110 points.

Cette bonne surprise relègue au second plan les craintes entourant les perspectives économiques en Chine, et notamment celles liées au marché de l'immobilier.

'Le fait que les données économiques aient récemment déçu ne constitue pas forcément un gros motif de préoccupation tant que l'inflation demeure faible et que les banques centrales restent accommodantes', estiment les stratèges de Citi.

'Mais si le coût du travail continue d'augmenter et que des pressions salariales refont surface, mettant les banques centrales sous pression, les investisseurs voudront voir de la croissance pour soutenir la hausse des marchés', préviennent-ils.

A Paris, Maurel & Prom bondit de 4,2% après s'être vu octroyer un nouveau permis dans le secteur pétrolier au Gabon.

Air France-KLM s'adjuge 3,3% alors que les analystes d'Oddo sont passés à l'achat sur la valeur, avec un nouvel objectif de cours, pariant sur une revalorisation de l'action.

Saint-Gobain avance de 1,7% à 43,5 euros à la suite d'un relèvement d'objectif de cours d'UBS, de 40 à 43 euros.

Rexel abandonne au contraire 1,2% après avoir reconnu étudier et évaluer régulièrement des opportunités d'acquisitions suite aux récentes rumeurs de presse faisant état de l'intérêt du groupe français pour Anixter International, un distributeur américain de produits de réseaux et de câbles.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance