BFM Patrimoine

Epargne salariale: les Français n'y touchent pas

Les Français ont débloqué un peu d'épargne salariale au moment du lancement de la mesure exceptionnelle, mais n'y ont pas eu recours pour Noël.

Les Français ont débloqué un peu d'épargne salariale au moment du lancement de la mesure exceptionnelle, mais n'y ont pas eu recours pour Noël. - -

Le déblocage exceptionnel de l'épargne salariale des Français annoncé au printemps par François Hollande fait un flop. A peine 2 milliards d'euros ont été retirés par les salariés, soit une journée de consommation en France.

Les Français n'ont pas puisé dans leur épargne salariale. Le gouvernement avait mis en place une mesure exceptionnelle, qui court jusqu'au 31 décembre. Il comptait ainsi redonner un peu de pouvoir d'achat et doper la consommation. C'est un flop.

Deux milliards d'euros à peine auront été débloqués au total, ce qui correspond à une journée de shopping en France. Autant dire qu'il n'y a vraiment pas de quoi booster la consommation.

Les Français gardent leur pécule pour leur retraite

Chez Natixis Interépargne, par exemple, le plus gros acteur du marché, 410 millions d'euros avaient été retirés selon les tous derniers chiffres, mi-décembre, alors que 7 milliards d'euros étaient potentiellement déblocables.

Selon l'un de ses gestionnaires, les épargnants ont bien mordus à l'hameçon. Mais seulement sur les toutes premières semaines où la mesure est entrée en vigueur. Le mouvement s'est très vite essoufflé. Et le pic auquel il s'attendait au moment des achats de Noel n'a même pas eu lieu.

Le message est clair. 60% des Français comptent sur cette épargne pour financer leur retraite. Pour eux, pas question d'y toucher, sauf en cas d'absolu nécessité. Selon les professionnels, utiliser l'épargne salariale comme une variable d'ajustement pour la consommation, cela ne fonctionne pas.

Caroline Morisseau