BFM Patrimoine

Voiture de collection: James Bond et les Valseuses aux enchères

La célèbre voiture est proposée entre 20.000 et 30.000 euros.

La célèbre voiture est proposée entre 20.000 et 30.000 euros. - Les Valseuses

Artcurial réalise une vente aux enchères le 2 novembre. 80 voitures de collection seront proposées dont deux célèbres dans l'histoire cinématographique. Et fiscalement, les voitures de collection ont certains avantages.

Vous êtes plutôt petit voyou des Valseuses ou agent secret type James Bond? Que ce soit l'un ou l'autre, vous allez pouvoir aller encore plus loin dans l'identification et acheter les voitures de légende conduites dans ces films. Articurial organise, en effet, une vente aux enchères, "Automobiles sur les Champs 7", le 2 novembre. Et ceux automobiles, que sont une Morgan 4-4 et une Aston Martin DB5, seront de la vente.

C’est au volant de cette Morgan que l’on voit Gérard Depardieu dans le film Les Valseuses en 1974. Elle est estimée entre 20.000 et 30.000 euros. Visible dans plusieurs James Bond, l’Aston Martin DB5 reste la voiture la plus célèbre de l’agent des services secrets britanniques. Plusieurs stars de cinéma ont piloté le bolide parmi lesquelles les acteurs Sean Connery, Pierce Brosnan ou dernièrement Daniel Craig. Un bolide, avec – rare pour l'époque – une conduite à gauche, estimé entre 700.000 et 900.000 euros.

7 millions d'euros attendus

Mais la vente ne se résume pas à ces deux véhicules. Ainsi 80 voitures en tout vont être présentées avenue Montaigne. La plupart appartienne à des particuliers français et européens. La vente comprend notamment une Ferrari F40 de 1989 estimée entre 750.000 et 850.000 euros ou encore une Lancia Delta S4 Groupe B de 1985, qui a remportée le prix d'Argentine de 1986, et qui est estimée entre 650.000 et 750.000 euros.

"Nous espérons bien tout vendre! L'estimation est de 7 millions d'euros pour ces 80 lots", nous précise Artcurial.

Pas de décote

"15 jours après le succès du Mondial de Paris, c'est notre mini Mondial de l'Auto ancienne, s'amuse Matthieu Lamoure, directeur d'Artcurial Motorcars. A la différence que les collectionneurs et passionnés ne subiront pas de décote avec le temps tout en prenant plus de plaisir qu’avec des voitures contemporaines !"

Mais surtout, quitte à posséder une voiture de plusieurs milliers voire millions d'euros, autant qu'elle soit de collection. En effet, une voiture classique est soumise à l'ISF. En revanche, une voiture de collection, au même titre que les œuvres d'art, n'entrent pas dans l'assiette du calcul.

En revanche, en cas de revente, la plus-value est taxée sauf si la transaction est inférieure à 5.000 euros. Comme pour les œuvres d'art, le particulier peut opter pour une taxation forfaitaire à 19%. Il faut rajouter les prélèvements sociaux de 15,5%. A partir de la troisième année, il y a un abattement de 5% par an, ce qui aboutit à une exonération totale au bout de 22 ans.

Pour les vendeurs plus pressés, qui ne conservent pas le bien très longtemps, il est possible de choisir une taxe forfaitaire de 6,5% qui s'applique sur le montant de la vente et non pas sur la plus-value.

Diane Lacaze