BFM Patrimoine

Renégociation de crédit: c'est encore le moment!

La faiblesse persistante des taux d'intérêt pousse les emprunteurs à renégocier leur offre de prêt. Une tendance qui devrait se prolonger en 2016.

La faiblesse persistante des taux d'intérêt pousse les emprunteurs à renégocier leur offre de prêt. Une tendance qui devrait se prolonger en 2016. - PHILIPPE HUGUEN - AFP

Les renégociations de prêts immobiliers, qui avaient submergé les banques l'été dernier, devraient sans doute faiblir en 2016... mais clairement pas disparaître.

Le constat est unanime: les taux d'intérêt repartent à la baisse. Ils se rapprochent même de leur plus bas historique. En témoignent les derniers chiffres du courtier Credixia publiés jeudi. Pour les meilleurs profils, on est même descendu en février à 1,78% pour des emprunts sur 20 ans.

Au regard de la faiblesse persistante des taux, les courtiers en profitent pour lancer un appel: il est encore temps de renégocier. Les banques elles-mêmes en ont conscience. L'une d'entre elles, nous dit Empruntis, a ainsi décidé de supprimer le malus qu'elle pratiquait jusque-là pour ses dossiers de renégociations. Autrement dit, les banques sont prêtes à accorder à ces demandes le même traitement qu'aux nouveaux prêts.

Qui peut encore profiter d'une renégociation de crédit?

On pensait que la vague de demandes de renégociations qui avait submergé les banques l'été dernier était passée. Les courtiers témoignaient d'ailleurs encore récemment de la proportion historique de ces demandes dans leurs bilans 2015. Chez Cafpi par exemple, 37% des demandes enregistrées l'an dernier concernaient des dossiers de renégociations. Cette part va sans doute faiblir en 2016 mais clairement pas disparaître.

Cliquez ici pour lire la suite

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

null

Marie Coeurderoy