BFM Patrimoine

Offrez-vous la première "Maison Blanche" de Donald Trump

Cette demeure a appartenu à Donald Trump entre 2008 et 2009.

Cette demeure a appartenu à Donald Trump entre 2008 et 2009. - Compass

L'ancienne villa californienne du candidat républicain est en vente pour un peu moins de 30 millions d'euros. Les futurs propriétaires n'auront autre que Donald Trump comme voisin.

Si vous avez toujours rêvé de devenir le voisin de Donald Trump, c’est le moment ou jamais. La maison qui jouxte l’actuelle propriété du candidat républicain est en vente. Ce dernier l’avait acquise en 2008 à un ancien président du Gabon (Omar Bongo) pour 10,3 millions de dollars (9,2 millions d’euros), avant de s’en séparer l’année suivante, en pleine crise financière, pour un peu moins de 10 millions de dollars. Aujourd’hui, son prix a triplé.

Située à Beverly Hills, en Californie, cette somptueuse demeure d'inspiration grecque a été construite en 1981. Sa façade extérieure, supportée par une dizaine de colonnes, ressemble à s’y méprendre à celle de la Maison Blanche, tant convoitée par Trump. Elle comprend notamment 11 chambres et autant de salles de bain, plusieurs salons et salles à manger, une immense cuisine, un sauna ainsi qu’un ascenseur.

Ceux qui apprécient les décors luxueux, les sols marbrés blancs et autres lustres scintillants seront forcément séduits. À l’extérieur: une jolie pergola, une piscine et un terrain de basketball. Mais il faudra y mettre le prix: environ 30 millions de dollars, soit 27 millions d’euros.

-
- © Compass

>> Voir plus de photos

Une fortune estimée à 10 milliards de dollars

Mauvais timing donc pour Donald Trump. Le milliardaire de 70 ans, qui estime sa fortune à plus de 10 milliards de dollars -loin des 4,5 milliards avancés par le magazine Forbes- a toutefois réalisé dans le passé quelques juteuses opérations immobilières.

Il a par exemple revendu en 2008 une immense propriété à Palm Beach en Floride acquise quatre ans plus tôt pour 100 millions de dollars, soit plus de deux fois le prix d'acquisition. Son actuel propriétaire, un milliardaire russe, a décidé de la démolir.

Donald Trump est à la tête d'un véritable empire financier qu'il brandit aujourd'hui comme principal argument électoral. Au travers de son conglomérat The Trump Organization, il possède notamment des terrains de golf, des hôtels de luxe, des immeubles de bureaux, des tours résidentielles ou encore des villas. Le magnat affirme même détenir 23 biens valant chacun au moins 50 millions de dollars...

Julien Mouret