BFM Patrimoine

Logements neufs: les mises en chantier continuent de reculer

De février à avril, 69.925 mises en chantier de logements ont été comptées.

De février à avril, 69.925 mises en chantier de logements ont été comptées. - -

Les mises en chantier de logements neufs en France ont encore diminué de février à avril, en se repliant de 17,6% sur un an, selon les statistiques du ministère du Logement publiées ce mardi 27 mai. En revanche, la construction de résidence étudiante et sénior est en plein essor.

La reprise se fait toujours attendre dans le secteur de la construction de logements. De février à avril, les mises en chantier de logements ordinaires sont ressorties en baisse de 20,5% à 64.045 unités. En revanche le segment des logements en résidence (seniors, étudiants...), plus restreint, a grimpé de 35,6% à 5.880 unités.

Sur les douze mois écoulés entre mai 2013 et avril 2014, le nombre de logements neufs mis en chantier affiche toutefois un recul plus modéré de 6,5% à 316.370 unités.

Le nombre de permis de construire accordés pour des logements neufs, qui renseignent sur les futures mises en chantier, se replie de son côté de 22,8% de février à avril (en légère amélioration comparé au recul de -25% enregistré de janvier à mars), à 93.884 unités, selon la même source.

L'objectif des 500.000 logements par an est loin

Les permis de construire accordés aux logements ordinaires ont reculé encore davantage (-25,8%) à 85.910 unités, qui contraste fortement avec le rebond de 35,7% affiché par les logements en résidence, à 7.974 unités.

Sur douze mois, la baisse s'accroît encore pour les permis de construire, avec un repli cumulé de 21,5% (contre -20,3% à fin mars) à 392.659 unités entre mai 2013 et avril 2014, comparé à la même période un an plus tôt.

En 2013, 331.867 logements neufs avaient été mis en chantier en France, un chiffre en repli de 4,2% sur un an, bien en deçà de l'objectif gouvernemental d'un demi-million de logements construits par an. Celui-ci n'a encore jamais été atteint.

C.C. avec AFP