BFM Patrimoine

Johnny Hallyday et ses pied-à-terre 

Le chanteur a acheté ce chalet de Gstaad (Suisse) en 2006 et en a fait sa résidence fiscale jusqu'en 2013.

Le chanteur a acheté ce chalet de Gstaad (Suisse) en 2006 et en a fait sa résidence fiscale jusqu'en 2013. - Fabrice Coffrini - AFP

Une immense propriété dans les Hauts-de-Seine, un luxueux chalet en Suisse, une vaste demeure à Los Angeles... Le monument du rock français avait placé une bonne partie de ses revenus dans l'immobilier.

Malgré les millions d'euros brassés au cours de sa longue et brillante carrière, Johnny Hallyday ne s'est pas vraiment constitué une immense fortune personnelle. Il faut dire que le monument du rock français, décédé dans la nuit de mardi à mercredi, menait grand train, accumulant des dettes et les problèmes avec les services fiscaux. 

Deuxième artiste le mieux payé en France en 2016 avec 16 millions d'euros de revenus selon le magazine Capital, Johnny Hallyday avait tout de même accumulé un patrimoine immobilier conséquent. À commencer par la "Savan­nah", une imposante propriété à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine), où la star s'est éteinte.

Un petit coin de paradis à 15 minutes de Paris

Cette résidence située dans la commune la plus riche de France dispose d’un terrain verdoyant de près d’un hectare, avec piscine et terrain de tennis. Elle compte six chambres, ainsi qu'une salle de cinéma privée pouvant accueillir une ving­taine de personnes. Le tout dans 900 mètres carrés habitables.

Johnny et son épouse Laeticia cherchaient à s'en séparer depuis plusieurs années pour s'installer dans la capitale, mais ils n'ont jamais réussi à la vendre. Selon Le Parisien, le couple avait espéré en tirer 35 millions d'euros en 2010, avant de revoir leurs prétentions à la baisse. Mais même en faisant passer le prix de vente à 26 millions, ils n'ont jamais trouvé preneur. À l'époque, ce bien d'exception proposé avec ses meubles était plutôt estimé autour des 15-18 millions d'euros.

Johnny Hallyday s'est éteint à l'âge de 74 ans dans sa maison de Marnes-la-Coquette.
Johnny Hallyday s'est éteint à l'âge de 74 ans dans sa maison de Marnes-la-Coquette. © Eric FEFERBERG / AFP

Un chalet dans la station huppée de Gstaad

Amateur de voitures et de motos de collection, Johnny aimait voyager au gré des saisons entre ses différents pieds-à-terre. Car celui qu'on surnommait "le taulier" était également propriétaire d'un chalet à Gstaad, une station chic et branchée des Alpes suisses. Il s'était offert cette propriété en 2006 et en avait fait son domicile fiscal. Il y résidera jusqu'en 2013, date à laquelle il renoncera à son "forfait fiscal". Cette luxueuse bâtisse de 320 mètres carrés habitables répartis sur trois étages est en vente depuis fin 2014.

Elle fut un temps proposée par l'agence immobilière Cardis Sotheby's International Realty au prix de 9,5 millions d'euros. Depuis, l'annonce a disparu du site. Interrogé par BFM Business, le réseau de prestige n'a pas souhaité commenter cette information pour des raisons de confidentialité.

Mais à en croire Le Figaro, elle serait toujours sur le marché. Dotée d'une vue imprenable sur les montagnes, la propriété dispose de neuf pièces dont six chambres, de deux terrasses exposées plein sud, d'une grande pièce de vie avec cheminée et un jardin avec cabane pour enfants.

Le chalet suisse de Johnny avait été mis en vente fin 2014.
Le chalet suisse de Johnny avait été mis en vente fin 2014. © Fabrice Coffrini - AFP

Une villa de rêve à Saint-Barthélémy

Entre deux tournées, "l'idole des jeunes" appréciait également se retrouver auprès des siens sur l'île de Saint-Barthélémy. Baptisée la "Villa Jade" (du nom de la deuxième fille de l'ex-chanteur), cette demeure de 500 m² comprend huit chambres et peut accueillir jusqu'à seize personnes. Depuis 2015, ce bien haut de gamme est proposé à la location via l'agence St.Barth Properties, pour au moins 30.000 euros la semaine.

L'ouragan Irma qui a dévasté les Antilles en septembre dernier n'a pas épargné la propriété de Johnny Hallyday. Le rockeur voulait la mettre à disposition des victimes, mais les dégâts occasionnés par la catastrophe naturelle ne permettait pas d'accueillir de sinistrés.

Johnny était également propriétaire d'une maison de 500 m² sur l'île paradisiaque de Saint-Barthélémy
Johnny était également propriétaire d'une maison de 500 m² sur l'île paradisiaque de Saint-Barthélémy © St. Barth Properties

Une vaste demeure à Los Angeles

Johnny avait surtout un faible pour les États-Unis, où il était installé depuis une dizaine d'années. Son histoire d’amour avec le nouveau monde a débuté dans les années 60 lorsqu’il part pour Nashville (Tennessee), afin d’enregistrer son premier album exclusivement chanté en anglais, "Sings America’s Rockin’Hits". Mais ce n’est qu’au tournant des années 2010 que le rockeur français décide de s’installer définitivement à Los Angeles, dans le quartier huppé de Pacific Palisades, comme le rappelle Ouest France.

Cette demeure de 650 m² dotée de sept chambres et de dix salles de bains est estimée à plus de 8,5 millions d'euros. Et parmi ses voisins, Johnny comptait quelques noms célèbres, parmi lesquels Tom Hanks, Ben Affleck, Reese Whiterspoon, Adam Sandler ou Katie Holmes.

Julien Mouret