En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La présidente du tribunal de grande instance de Paris sort de sa réserve pour rappeller l'indépendance des juges (Photo d'illustration)
 

Chantal Arens, présidente du Tribunal de grande instance de Paris, rappelle dans un communiqué "l'indépendance" des juges, au lendemain de la mise en cause d'une magistrate par Nicolas Sarkozy.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

42 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Croyez vous sincèrement qu'avec la situation actuelle de la France et le rôle prépondérant qu'y joue la justice, vous puissiez encore passer pour des gens qui font un boulot correct ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Oh mais on peut être indépendant et faire de la m*rde hein ! Relaxer les criminels. Faire du zèle avec les gens qui sont contraints à se défendre. Autoriser l'incarcération d'un manifestant qui n'a rien fait de mal pour se rendre compte plusieurs semaines plus tard qu'en fait le type est en prison pour rien (ça s'appelle faire sa petite justice perso, comme mettre en GAV inutilement). Prendre parti pour les mauvais locataires plutôt que les propriétaires, pour les épouses plutôt que les maris, pour les racailles plutôt que pour la police ... Dilapider tous les moyens de ce service public pour poursuivre sa vendetta et rétorquer, quand des criminels multirécidivistes courent les rues, assassins, pédophiles, dealers de drogue, que la justice n'a plus de moyens ...

  • sclp
    sclp     

    Les juges sont nommés et notés par le gouvernement en place. Je crois même par le président lui-même. Ainsi, le système et vérolé dès le départ. Les juges ne travaillent pas pour la droite ou la gauche, ils bossent pour leur employeur, le parti en place lorsque les affaires éclatent !

  • sclp
    sclp     

    ha mais ça c'est pour arrondir les fins de mois ..... pour certains qui suivent l'instruction .....

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    @deuxc,............Vous avez raison ! aucune confiance .....ni même à la JUSTICE de notre Pays ! C'est du "folklore" !

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    @deuxc Bien dit !

  • sclp
    sclp     

    La justice en France est devenu une institution commerciale. Elle ne travaille plus pour être juste mais pour accumuler du fric et engranger le maximum d'argent dans les tribunaux et acteurs associés comme huissiers et avocats.

  • sclp
    sclp     

    Pour des impayés contre une banque véreuse, j'ai été jugé par .... la greffière qui a tenté de se faire passer pour juge, et la huissière qui se lançaient en permanence des clins d’œils. Nul présence de juge. Voilà les arrangements quotidiens de la justice qui ne respecte pas elle même les droits et procédures !

  • sclp
    sclp     

    "indépendance des juges", ce ne sont que des mots. Dans la pratique ils sont tous partisans. Essayez de vous défendre contre l'administration devant le tribunal et allez au tribunal pour voir comment cela se passe et vous serez édifié. Le juge décrète la non recevabilité ou le rejet dans 95% des cas en protégeant l'administration. De même la majorité des procès de particuliers contre les entreprises qui les ont abusés n'aboutissent pas car un protectionnisme économique a été discrètement demandé auprès des juges.

  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    le jour ou un juge est mis en prison pour abus et faux en ècriture, dèmontrer sur documents attestés per Bruxelles, alors la magistrature pourra parler de dèmocratie. pour l'instant cette institution se comporte comme celle d'un Etat faciste. Le copinage car la justice est que du corporatisme et non un service rendu au peuple, car cela suppose delavertue en dèmocratie. Il n'y a pas d'honneur à dèfendre les brebis galeuses ou menancer les avocats 'il ne dèfende pas la court corrompue. La violation des droits des citoyens c'est la routine pour les tribunaux. La France ne respecte jamais sa signature surtout quand elle est mise en dèfaut. Ce pays vit sur les braises de la monarchie à tous les niveaux et la guerre est permanente à l'intereir mème de l'Etat. Tout cela pour proteger la paix sociale sur le dos des citoyens racketés traités comme des numèros surtout quand ils victimes de l'Etat ... 46 au classement mondiale pour sa justice, il y a de quoi se demander si un fonctionnaire magistrat peut vraiment se permettre de donner son opinion...

Lire la suite des opinions (42)

Votre réponse
Postez un commentaire