En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud Montebourg
 

Le ministre du Redressement productif devra répondre aux fortes attentes des salariés à quatre jours d'un CE extraordinaire de la direction d'ArcelorMittal.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    et que dire de l'Europe, elle a "vendu" ARCELOR à un concurrent au lieu de construire un groupe sidérurgique européen .... l'europe ne sert à rien, CQFD

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    il est attendu comme le messie comme le montre BFM * !!! les ouvriers ne font pas être déçus ...
    *** BFM en fait de trop sur ce sujet

  • Ophelie
    Ophelie     

    Pas de scoop , pas de bol pour certains, très bien reçu Mr Montebourg !!

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    PS - il n'y a rien à attendre de Montebourg à part des pirouettes. Ce qu'on attend c'est une réaction de l'Europe pour reconstruite un groupe européen sidérurgique ...

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Un peu d'historique ... pour voir la responsabilité de l'EUROPE dans ce désastre

    Arcelor était un groupe sidérurgique européen ayant son siège social au Luxembourg. Il est né de la fusion, effective le 18 février 2002, de trois sidérurgistes européens : Aceralia (Espagne), Arbed (Luxembourg) et Usinor (France). Le 26 juillet 2006, il disparait, absorbé par Mittal Steel Company, après une intense bataille boursière.

    Le groupe Arcelor a été le premier producteur mondial d'acier avec 42,8 millions de tonnes (4,5 % du marché mondial) jusqu'en octobre 2004, lorsque la création du groupe Mittal lui ravit cette première place. En 2003, son chiffre d'affaires annuel s'élève à 25,9 milliards d'euros, pour un résultat net de 257 millions. Le groupe employait environ 98 000 personnes dans 60 pays.

    Le 28 janvier 2006, Mittal Steel Company annonce une offre publique d'achat hostile sur Arcelor pour 18,6 milliards d'euros. Arcelor se défend vigoureusement, constatant que seulement un quart de l'offre est payée en espèces et qu'il dispose de 17,6 milliards d'euros de fonds propres. Fin février 2006, après une hausse d'Arcelor, la capitalisation boursière des deux groupes est presque identique.

    La fusion des deux groupes a donné lieu à la naissance d'ArcelorMittal en 2006 (Euronext : MT).

  • janilou
    janilou     

    Les socialistes ont encore une fois de plus raconté des histoires à dormir debout à ces pauvres types qui vont tout perdre...ce qui comptait pour les socialistes ce sont les voix aux éléctions, le reste .......en allant la bas il risque de ramasser des ovni.....

  • Wilcan06
    Wilcan06     

    Va-t'il leur redire"Y faut qu'on cause"?... Il va finir par s'en manger une!...

  • pierre76
    pierre76     

    Montebourg et les syndicats seront au moins d'accord sur deux choses: le MEPRIS et l'INSULTE envers les dirigents d'entreprise!!!!!

  • pierre76
    pierre76     

    LA FRANCE est pourrie de ces MENTALITES, du blocage, de la haine, du mépris, de la mauvaise foi,de la vengeance, aucune motivation, aucune responsabilité.....MERCI SYNDICATS!!!!!!!!!!!!

  • VAMPIRE2
    VAMPIRE2     

    Chez RENAULT ,la latitude,la fluence,le koleos sont fabriquées en Coré du Sud par une filiale de RENAULT.Elles sont importées en France avec le logo de la marque. L'état dont Arnaud Montebourg est le representant sont l' actionnaire majoritaire du constructeur! Cherchez l'érreur!

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire