En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Luc Melenchon, candidate in the upcoming parliamentary elections (elections legislatives in French) for the far-left coalition "La France insoumise" delivers a speech during the official presentation of the party's candidates , in Villejuif on the outskirts of Paris on May 13, 2017. 
The two-round parliamentary elections wil take place in France on June 11 and June 18.
PHILIPPE LOPEZ / AFP
 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • zelife
    zelife     

    Taisez vous M.Melenchon.

  • micaeli
    micaeli     

    On ne te demande pas ton avis Mélenchon, et heureusement car si on t'écoutait on serais tous en train de se battre. Tu hurles dans le désert.

  • barba-papa
    barba-papa     

    les USA ont Trump
    nous avons Melanchon
    Les americains ont de la chance

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Ce n'est pas à lui de décider !!!
    Qu'il s'occupe de ses sans-cravates.

  • Ybrzy
    Ybrzy     

    Mélenchon à reçu 7 millions de voix pour le premier tour des présidentielles.

    Picto
    Picto      (réponse à Ybrzy)

    et alors ?

    La démocratie est que c'est celui qui a gagné les élections qui decide.
    Le deuxième s'efface.
    ... alors le 4eme ... n'a rien a dire.

    Mathieu Cardinale
    Mathieu Cardinale      (réponse à Picto)

    Pardonnez moi pour la double réponse, j'avais posté, je ne voyais pas la réponse, alors je pense à un bug. Je reposte donc, puis j'en vois 2. Navré ^^'

    Mathieu Cardinale
    Mathieu Cardinale      (réponse à Picto)

    Ce que vous décrivez, Picto, s'appelle une monarchie présidentielle, dont on y est quand même plutôt proche, surtout si on vote les ordonnances et que Macron fait ce qu'il veut.

    Or, lorsque l'on recueille 7 millions de voix, ceci représente une portion largement suffisante de la population pour être entendu, écouté, et pris au sérieux.
    Il n'y a pas de condition pour exprimer ses idées, vous le faites en ce moment même, et nul ne demande de vous taire. Personne n'a à se taire, et encore moins Mr. Mélenchon.

    Mathieu Cardinale
    Mathieu Cardinale      (réponse à Picto)

    Ce que vous décrivez, Picto, s'appelle une monarchie présidentielle, dont on y est quand même plutôt proche, surtout si on vote les ordonnances et que Macron fait ce qu'il veut.

    Or, lorsque l'on recueille 7 millions de voix, ceci représente une portion largement suffisante de la population pour être entendu, écouté, et pris au sérieux.
    Il n'y a pas de condition pour exprimer ses idées, vous le faites en ce moment même, et nul ne demande de vous taire. Personne n'a à se taire, et encore moins Mr. Mélenchon.

  • Bergamote  1
    Bergamote 1     

    J'aurais été surprise s'il n'avait pas trouvé à redire, décidément à part la critique, il propose quoi ce type ? Il vaut mieux recevoir Trump, dialoguer avec lui, peut-être ainsi reviendra t-il sur ses positions péremptoires, mais ça c'est trop demander à Mélanchon qui préfère, comme à son habitude, être dans le rapport de force, Dieu nous préserve de le voir un jour président, j'espère que si ça arrive, je ne serais plus là !

  • Pascal
    Pascal     

    ce ne sont pas les affaire de Mr Mélanchon. occupez-vous de votre circonscription et ont en reparlera.

Votre réponse
Postez un commentaire