En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Affaire Jouyet: Fillon va demander en référé une copie intégrale de l'enregistrement

François Fillon lors d'une conférence de presse à Paris, le 8 juillet 2014.
 

L'ancien Premier ministre va demander une copie intégrale de l'enregistrement de la conversation entre Jean-Pierre Jouyet et les deux journalistes du Monde.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • la grenade
    la grenade     

    Jouyet: ET POURTANT TANT IDOLÂTRÉ

    Le 18 mai 2007, il devient secrétaire d'État chargé des affaires européennes auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner, dans le gouvernement de François Fillon. Il a pour mission la préparation et le bon déroulement des négociations de la présidence française du Conseil de l'Union européenne, au deuxième semestre 2008

    À la fin de cette échéance, il est choisi par le président de la République Nicolas Sarkozy pour prendre la tête de l'Autorité des marchés financiers (AMF). Il est nommé par décret du 12 décembre 2008 pour remplacer Michel Prada (en). Dans le cadre de ses fonctions, il travaille à l'adoption de la loi du 22 octobre 2010 sur la régulation bancaire et financière

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Il est grillé le Fillon,à vouloir magouiller et éliminer des concurents
    c'est lui qui s'est fait prendre dans les filets de la gauche.

  • silex
    silex     

    que cherche ce jouyet...en tapant sur fillon, il donne des points à sarko...on n'a pas fini de rigoler avec cette bande de sournois...

  • dnomyar
    dnomyar     

    les politiques sont à un niveau très bas, mais les journalistes n'en parlons pas, c'est exactement comme dans les années 30 .... la suite va donner quoi ?

  • korben
    korben     

    TROP tendre le fillon il va se faire bouffer tout cru par sarko

  • victoire
    victoire     

    francais scandaleux ,ils detruisent tous ces politiques et ces memes patrons ,le peut de croyance qu ils restes pour ces dirigeants voyous en france ,les affaires,les evasions fiscales,les immigrations massives du sociales ,et criminelles,sans controles sans diplomes,sans emplois qui brise emplois et salaires ,plus de 6000 commerces fermes et des entreprises,6000 milliards euros evasions fiscales,300 milliards euros qu au luxembourg ,ils declares rien sous estimes tout et les ouvriers payent additions,les politiques contunues leurs primes paritaires cumules emplois ,ils mutent tous ,bizarre ,les familles entieres des politiques de fonctionnaires sonts nourris par les francais,ils exploites precaires ,remplacant,des handicapes laisses precaires depuis des annees ,et fonts leurs cirques quels hontes quels desatres ,la listes est longues ,,ils sonts tous blanchis par les copains juges,

    sansonet
    sansonet      (réponse à victoire)

    rien compris !

  • dany-tou
    dany-tou     

    Et depuis que cette "affaire " fait la une , plus rien sur le flop de Hollande à la télé : bizarre , non ? Diversion , diversion ....

    Lola 13
    Lola 13      (réponse à dany-tou)

    Allez relire les vieux topics si vous avez oublié au lieu de bavasser inutilement.

  • Jojobo
    Jojobo     

    Mais que fait donc bfm dans l'avion de Macaron

    Sasha45
    Sasha45      (réponse à Jojobo)

    Ils colmate les fuites ....

  • Lamire
    Lamire     

    Derrière l'affaire Jouyet-Fillon, les pénalités infligées à Nicolas Sarkozy



    2. L'UMP paye à sa place


    Toujours est-il que M. Sarkozy n'a pas réglé cette somme. C'est au final l'UMP qui s'en est chargée, sur la foi d'une analyse d'un de ses avocats, Me Blanchetier – qui se trouve être également celui de Nicolas Sarkozy, et le trésorier de l'association de financement du Club des amis de l'ancien chef de l'Etat.


    L'UMP a donc envoyé en 2013 un chèque au Trésor public. Et demandé à ses partisans de l'aider financièrement, avec le fameux « sarkothon ».

    Bercy n'a alors pas contesté que le paiement avait été effectué par le parti et non par le candidat. Le Journal du dimanche a publié, dimanche, deux notes internes au ministère des finances, datant de novembre 2013, qui montrent que les services fiscaux estimaient que l'UMP pouvait régler cette amende à la place de M. Sarkozy.

    3. Une plainte des commissaires aux comptes de l'UMP


    Mais en juin, la direction de l'UMP change. Son président, Jean-François Copé, empêtré dans l'affaire Bygmalion, est contraint de céder sa place à une direction collégiale. Ce sont alors les commissaires aux comptes, chargés de certifier les comptes du parti, qui jugent que Me Blanchetier était en situation de conflit d'intérêts en demandant au parti de régler l'amende de M. Sarkozy. Et ce sont eux qui saisissent le parquet de Paris, le 1er juillet. Quelques jours après le fameux déjeuner entre MM. Fillon et Jouyet.


    Le parquet de Paris a rappelé dans un communiqué publié dimanche qu'il avait lancé l'enquête « au vu des seuls éléments » transmis par « les commissaires aux comptes de l'UMP ».


    Deux autres expertises juridiques, commandées par l'UMP, ont été produites pour estimer que ce n'était pas au parti de payer. Et le 6 octobre, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire contre M. Sarkozy, pour « abus de confiance », « complicité » et « recel ». Le Monde

    Sasha45
    Sasha45      (réponse à Lamire)

    Et quoi de plus normal ?... tant que l'UMP était aux mains de Copé ça ne posait pas de problèmes même si ce n'était pas dans le règlement des conditions financière d'une élection, mais quand ça a changé de mains et qu'ils ont vu l'ampleur des dégâts il était normal que Sarkozy règle son dépassement après avoir demandé aux militants de mettre la main à la poche ..et la plainte a été déposé par les commissaires aux comptes de l'UMP ... trajectoire normale pour recouvrer la somme litigieuse si Sarkozy ne voulait pas rembourser... rien à voir avec le fameux déjeuné et aucune pression n'était nécessaire puisqu'il suffisait à l'UMP d’enclencher la procédure puisque c'est une affaire interne à l'UMP ...il n'y avait rien a activer puisque rien n'était lancé ... CQFD...

    Lamire
    Lamire      (réponse à Sasha45)

    sauf qu'il y avait une procédure plus rapide vu que les faits étaient prouvés ..convoquez Sarkozy !!

    Lamire
    Lamire      (réponse à Lamire)

    Convoquer le plus rapidement c'est ce que voulait Fillon..!

  • Gromalin
    Gromalin     

    Apres l'affaire Nabilla voilà l'affaire Fillon et Jouyet et ben ca en fait des histoires tout ca...

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire