En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
BFMTV.com répertorie, sur une carte amenée à évoluer au fil des jours, les partisans et les opposants à une intervention en Syrie.
 

Barack Obama et François Hollande, déterminés à intervenir en Syrie, tentent de mobiliser, en interne comme en externe, sur la question. A l'international, les deux chefs d'Etat s'activent pour que la coalition la plus large possible soit formée autour de leur éventuelle action militaire.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

47 opinions
  • HEUREUX43
    HEUREUX43     

    IL Y ENCORE QUELQUES NAZES QUI SONT POUR . MAIS BON SI PEU !

  • Radi Maxion
    Radi Maxion     

    Radi Maxion, le 06 septembre 2013 à 19h27 Signaler un abus

    Sans aucun doute le protocole de Doha nous apporte-t-il un éclairage très différent sur la situation en Syrie que ni les politiques ni les médias ne semblent vouloir partager avec nous (http://www.lexpressiondz.com/edito/165133-syrie-le-protocole-de-doha.html) : la question serait donc de savoir s’il est de l’intérêt supérieur des français de privilégier la sphère d’influence Israël-US-Qatar notamment au regard de l’approvisionnement en gaz de la France et cela au prix d’un soutien à des rebelles sanguinaires, d’une implication dans la problématique d’accès à l’eau d’Israël qui à force de cultures intensives a asséché les eaux du Jourdain et du prolongement de son occupation du Golan syrien, ou bien de la sphère d’influence russe et de son potentiel gazier sans oublier cependant que les guerres russes de Tchétchénie et d’Ossétie avaient elles aussi des arrière-pensées énergético-stratégiques …

  • Vax07
    Vax07     

    De toutes façons, il faut l'accord de l'ONU pour intervenir. Alors à quoi sert tout ce tintouin ?
    Certains n'auraient-ils pas des intérêts autres qu'humanitaires ?
    Par exemple : http://www.mondialisation.ca/syrie-le-trajet-des-gazoducs-qataris-decident-des-zones-de-combat/5311934

  • Pat Riot Chri Tik
    Pat Riot Chri Tik     

    Ah quand même il vous en a fallut du temps pour rectifier la carte. Les plaintes des internautes étaient trop nombreuses ????

  • Hugochavez
    Hugochavez     

    Très bien faite cette carte! Sachant que tout les pays sans couleur sont contre une intervention! Sachant que les pays en bleu sont pour une solution diplomatique avec aval de l ONU, donc contre! On peut donc bien distinguer l isolement de l impérialisme américain et de leurs sous-fifres! Mais pourquoi ne mettez vous pas du rouge a tout les pays contre? Serai ce pour nous montrer un pseudo équilibre?

  • Kcirtap66
    Kcirtap66     

    "au train ou vont les choses on sera un pays islamiste dans 20 ou 30 ans" (SIC) ! OUI, sauf si.... on attend une prise de conscience sur ce sujet de nos gouvernants et cela avant qu'il ne soit trop tard (avant que l'Extrême droite ne devienne le 1er parti de France dans les futures élections qui se profilent dès 2014 !!

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    et en jaune ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Une prise de conscience qui arrive un peu tard. C'était avant les élections qu'il fallait réfléchir à tout ça.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Pas tout à fait : on doit intervenir quand on a un intérêt stratégique. Là il n'y en a pas. Au contraire, il vaut mieux que l'arsenal chimique reste aux mains du plus stable du lot. Après si ça permet de faire quelques frappes chirurgicales en Syrie et en Iran (les installations de recherche nucléaire par exemple), ça peut valoir le coup !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Franchement qu'est-ce qu'ils en ont à péter de la Syrie les Russes et les Chinois. Ils font ch*** les Américains, comme d'habitude.

Lire la suite des opinions (47)

Votre réponse
Postez un commentaire