En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les relations entre Damas et Moscou datent de bien longtemps, avant Vladimir Poutine et Bachar al-Assad.
 

Depuis le début du conflit en Syrie, Russes et Occidentaux s’affrontent sur la conduite à tenir. Quand Paris, Londres et Washington veulent en finir avec Bachar al-Assad, Moscou soutient bec et ongles le maître de Damas. Décryptage.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • Biche237
    Biche237     

    Ca fait beaucoup de mots , pour empiler des lieux communs , mais j'avoue je ne voyais pas bien le liens entre les sans-culottes et ta vision du bobo post moderne , alors j'ai decroché au "string intellectuel" ...

  • Justicia
    Justicia     

    Ou le mur des cons, je sais plus ;) repose toi !

  • metacryptic
    metacryptic     

    Comme à chaque fois dans ce genre de thématique, il est difficile pour le citoyen moyen d'avoir une opinion.
    Il est déjà difficile de s'en forger une, lorsque l'on est professionnel ou décisionnaire.
    Heureusement pour lui faciliter le travail, le badaud a une fascination une passion pour les idéologies généreuses et cela d'autant plus qu'il est jeune, diplômé (mais finalement peu cultivé), de gôôôche, bref, d'autant plus qu'il soit un grand niais prétentieux et imbécile.

    Pascal Le Pautremat géopoliticien nous montre a contrario parfaitement bien les problématiques qui sont engagées dans ce conflit Syrien. Et elles sont autrement plus vastes et porteuses de risques globaux que le misérable petit cas de conscience du dandy citoyen du monde.

    La maladie du citoyen français moyen est de se résumer à un consommateur de guimauve vomissant sur ce haïssable moi patriotique car lui le nouvel homme démocratique, la perfection nouvelle, lui le nouveau notable tout puissant s'offre tout par son aisance informative. Il consomme du journal et de l'information non pas pour se mettre en risque, mais pour se rassurer, pour bââââtir sa citadelle imprenable du chevalier humaniste qui défendra toujours la bonne cause.
    Il se rêve en résistant antifasciste, en décolonisateur, en grand humanitaire qui sauve le petit enfant noir vous savez celui qui a un gros ventre et croule sous les mouches. De la même manière il se pose en chevalier démocratique de salon aidant d'un coup de zap télévisuel ou de clic internetic le brave monde qui attend certainement tout de lui.
    Fier de son Master en "prêt à penser en n'importe quoi" et de son explication universelle de l'Intérêt contre sa propre vision angélique d'un monde universel et lisse, le citoyen France pose un regard immensément bête et prétentieux sur ce qui l'entoure mais le dépasse pourtant définitivement.
    Finalement, heureusement que nous ne sommes pas aussi puissants que nous l'étions au 17è siècle....
    Le Credo du con moderne sur-diplômé en tout surtout en science mais certainement pas en histoire, est d'"intervenir en Syrie contre le méchant Bashar et pour le gentil révolutionnaire". Il se fiche éperdument des conséquences en cascades de sa pauvre décision étriquée d'humaniste bêlant, car il se pense forcément et automatiquement du bon côté : évidemment ! l'humanisme n'est-ce pas l'antidote universel, le gage absolu de ne jamais être du mauvais côté, de ne jamais se tromper ? C'est comme lire "le monde" ou "libé" c'est imparable, c'est facile, tu as toujours raison car du "bon" côté....

    Sauf que ce rigolo armé du fusil à pompe démocratique plonge le monde civilisé dans le néant.
    Il force le politique à s'inscrire de plus en plus dans un instantané et à se couler dans un costume politique d'une épaisseur quasi inexistante : un string intellectuel et un nez rouge ridicule.
    Le peuple peut brailler que le politique est corrompu et minable, ce politique n'en est pas moins le résultat de sa propre incapacité à réfléchir et à se construire une opinion sérieuse de citoyen et à savoir dire "je ne sais pas".

    Si j'étais Russe je ne me priverai pas pour gueuler "Vive Poutine!" et d'aimer ce grand homme politique qui veut construire et protéger la mère patrie Russe et j'applaudirai lorsqu'il arme fortement le dictateur pour s'éviter d'innombrables futurs morts innocents et une situation beaucoup plus emmerdante que celle-ci.

    Faire gagner la résistance c'est BEAU, mais c'est prendre le risque de mettre en branle la machine à recruter de la marque "Al-Qaida" qui fournit le visa pour le paradis contre une vie d'aventure désormais glorieuse et passionnante.
    Cette gloire, ce nouveau héros c'est pourtant bien ce même occidental crétin qui l'a créé, et bientôt il se massera avec de la pommade son "oignon" douloureux, une fois passé le Religieux-Ideologue. Cet idéologue de l'Absolu grand vainqueur du bordel démocratique qui fait vibrer cet autre crétin absolu qui habite la banlieue le "Sans-Patrie", le "sans-culture".

    Si la monarchie est tombée sous les coup aveugles et irréfléchis des "sans-culottes" magnifiés ensuite pour la postérité, il est aussi bien possible que cette démocratie Humaniste puisse tomber sous les coups du "sans-culture" de banlieue, au son divin et désormais sexy du "Allah akbar" et de la Kalachnikov

    Alors prêt ?

  • mamily
    mamily     

    se pose t on la question sur le soutien sans faille des états unis pour Israêl ? il me semble que les données sont pour partie identiques

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Est-ce qu'on s'est posé autant de question sur les relations louches entre la France et l'Irak en 2003 ? Ah non mais la Russie de Poutine ils sont sur l'axe du mal des journalistes français. Ou le mur des cons, je sais plus ;)

  • tototiti
    tototiti     

    Mr Hollande vous devrez rendre des comptes !

    La Syrie EST la victime dans cette affaire.

    Les USA se moquent de la France (pas dur avec un tel nabot comme président).

    Renseignez-vous et éteignez votre télé.

  • REQUIN
    REQUIN     

    leurs visages disent touts .

  • REQUIN
    REQUIN     

    les raisons c 'est que nous avions a faire a deux individus qui ne respectent pas les droits de l 'homme et ne sont pas élues par le peuple et ils veulent faire courber les braves hommes , c 'est l 'avenir qui le dira .

  • sarah040000
    sarah040000     

    oui génial !!!

  • erma17
    erma17     

    Parce que vous croyez que les américains n'ont pour seul but de faire arrêter des prétendus massacres et d'apporter la démocratie en Syrie?!... Ils poursuivent des intérêts économiques et financiers, et c'est la seule raison qui motive toutes les guerres que les US fomentent à travers le monde, depuis bien des années! Arrêtez de nous prendre pour des demeurés!

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire