En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La photo de cet enfant, souffrant visiblement de malnutrition et présenté comme vivant dans la ville syrienne assiégée de Madaya, a circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux.
 

La ville rebelle syrienne de Madaya est assiégée depuis six mois. Ses quelque 42.000 habitants sont, selon l'ONU, "au bord de la famine". Face au tollé international, le régime de Bachar al-Assad a annoncé jeudi autoriser l'accès humanitaire à la ville.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • paul de Bordeaux
    paul de Bordeaux     

    La manipulation commence cela me rappelle quand j'étais à sarajevo ou les mères pinçaient ou mordaient leurs enfants pour pleurer devant les caméras l'histoire se répète

  • Rians83
    Rians83     

    42 000 habitants et personne pour faire de la résistance? Nos parents, suite à l'appel du 18 juin 40, ont pris le maquis contre l'envahisseur. Pourquoi ne font ils pas la même chose?

  • michel424
    michel424     

    Sacré bourbier ! En IRAK les minorités sunnites sont exterminées (d'où souvent allégeance à DAESH) et en SYRIE c'est la majorité Sunnites (DAESH et autres) qui veut exterminer les chiites au pouvoir !

  • brizio64
    brizio64     

    Si nous devons les aider nous devons les aider chez eux

Votre réponse
Postez un commentaire