En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'affaire a été révélée par un internaute, qui a l'a relayée sur Twitter.
 

Une photo du petit Gregory Villemin, le garçon de 4 ans retrouvé assassiné en 1984 dans les Vosges, a été utilisée pour illustrer une pub dans le journal quotidien du Festival de Jazz de Montreux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • aegir
    aegir     

    C'est quand même marrant, cette industrie musicale a fait un lobbying pas possible pour lutter contre ces vilains délinquants pirates qui téléchargent (non, volent !) de la musique sur internet au point que maintenant, télécharger un MP3 est passible de 3 ans de prison et 300.000€ d'amende.

    Mais Ô surprise ! On apprend incidemment que pour le torchon autopromotionnel de cette grand messe commerciale de Montreux à la gloire de l'industrie musicale et avec ses places des concert à 100€ ou 150€ ces pauvres petites victimes des méchants pirates repompent allègrement et sans vergogne des photos sur le net sans le moindre respect des droits d'auteur ou droits à l'image.

    Pirater, c'est voler disaient-ils. J'espère donc que les responsables du festival se prendront 3 ans de prison et 300.000€ d'amende comme ils le méritent, nous l'ont-ils expliqué eux-même pendant des années...

    ... Mais à mon avis, ils ne craignent pas grand chose.

  • fred75
    fred75     

    d'accord avec alex30000, il semble totalement improbable que cette photo ait été choisie par hasard et par quelqu'un ayant vécu dans une grotte ces 30 dernières années...

  • alex30000
    alex30000     

    Ou peut-être la volonté dissimulée d'un coup de pub apparemment assez bien réussi ?

  • alex30000
    alex30000     

    Bizarre. Les agences de publicités n'ont-elles pas, comme premier devoir, de s'assurer des droits des images qu'elles utilisent ?

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    OUF ! c'est moche ça !

  • kisameh
    kisameh     

    google image ? rien que pour une question de droit c'est moyen même si c'est théoriquement légal.

Votre réponse
Postez un commentaire