BFM Immo

Valls sacrifie l'encadrement des loyers sur l'autel du "pragmatisme"

Les loyers ne seront encadrés qu'à Paris

Les loyers ne seront encadrés qu'à Paris - capture écran BFM TV

Le Premier ministre a annoncé vendredi que la mesure phare de la loi Alur ne sera finalement appliquée qu’à Paris, « à titre expérimental ».

Il n’aura pas fallu longtemps à Manuel Valls pour crever l’abcès. Dès les premières minutes de la présentation de son plan de relance pour le logement, vendredi à Paris, le Premier ministre a confirmé les rumeurs qui couraient depuis plusieurs semaines : l’encadrement des loyers, qui devait être mis en place dans trente agglomérations, ne sera finalement « appliqué à titre expérimental [qu’]à Paris ».

« Trop d’incertitudes »

« Nous avons assez de recul pour juger des difficultés de [la] mise en œuvre du dispositif, a expliqué le ministre, qui s’exprimait aux côtés de Sylvia Pinel et de Ségolène Royal, ministres du Logement et de l’Ecologie. Les conditions techniques ne sont pas réunies, et ne le seront pas avant des mois voire des années ». Une situation « complexe », dont M. Valls a estimé qu’elle générait « trop d’incertitudes pour les investisseurs ».

Les niveaux de loyers médians qui serviront de base à l’encadrement des loyers à Paris ne sont pas encore connus. Ils doivent être dévoilés par l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (Olap) d'ici la fin de l'année.

Emmanuel Salbayre