BFM Immo

Immobilier : Les prix pourraient remonter dès 2015

Vers une stabilisation des prix selon S&P

Vers une stabilisation des prix selon S&P - dr

L’agence de notation table sur une baisse de prix de l’ordre de 4 % cette année, puis une stabilisation dès l’an prochain.

En dépit d’une économie faible et d’un taux de chômage élevé (10,4 % en avril), le marché immobilier français « fait encore preuve d’une grande résilience », indique Standard & Poor's dans sa dernière étude sur le marché. Les prix de l’ancien devraient poursuivre leur contraction cette année, de 4 %, « puis remonter de 1 % en 2015 et 2 % en 2016 », selon l’agence de notation.

Cette résilience est le résultat de deux facteurs : d'abord d’un « déséquilibre chronique entre l’offre et la demande de logements » - les constructions de logements neufs ont plafonné à 330 000 unités l’an dernier, à leur plus faible niveau depuis 2000, rappelle S&P. Mais aussi de l’attractivité des taux d’intérêts et des conditions de crédit, à des niveaux historiquement bas (2,85 % en juin).

Pour autant, seuls les ménages les plus solvables parviennent à décrocher un crédit, laissant de côté nombre de primo-accédants. Aujourd'hui, on comptabilise 1,1 acheteur potentiel pour 1 vendeur, ratio qui était l'an dernier de 1:1.

André Figeard