BFM Immo

Bruno Le Maire hausse le ton face à certaines foncières qui refusent d'accorder des réductions de loyers à des commerçants en difficultés

Le Maire veut "obliger" les foncières à accorder des réductions de loyers

Le Maire veut "obliger" les foncières à accorder des réductions de loyers - Stephan de Sakutin - AFP

Certaines grandes foncières refusent d'accorder des réductions de loyers à leurs locataires professionnels malgré le dispositif d'aide mis en place. Le ministre de l'Economie veut les obliger à le faire.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a fustigé certaines grandes foncières qui refusent d'accorder des réductions de loyers à leurs locataires professionnels malgré le dispositif d'aide mis en place par le gouvernement et s'est dit prêt à les "obliger" à le faire.

"Je les recevrai pour les mettre devant leurs responsabilités et nous verrons ensuite quelles dispositions réglementaires nous pouvons prendre pour obliger les grandes foncières à jouer le jeu de la solidarité face à la crise", a affirmé le ministre devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

"Inacceptable"

Affirmant qu'il lui était "revenu qu'un certain nombre de grandes foncières ne jouaient pas le jeu", il a jugé "inacceptable" le fait qu'elles ne se saisissent pas du dispositif mis en place par le gouvernement pour prendre en charge une partie des abandons de loyers qu'elles pourraient concéder aux professionnels.

Le gouvernement a instauré un crédit d'impôt de 30% pour les bailleurs en échange du renoncement à au moins un mois de loyer sur la période d'octobre à décembre. Cette mesure était vivement réclamée par les entreprises, en particulier les petits commerces dont l'activité est fortement pénalisée par la crise sanitaire.

Avec AFP

D. L.