BFM Patrimoine

Rémy Cointreau: les ventes en Chine devraient tourner au ralenti au 1er semestre

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--Rémy Cointreau (RCO.FR) a indiqué mardi s'attendre à une faible progression de ses ventes en Chine au premier semestre de son exercice, mais le groupe est convaincu qu'elles se redresseront à nouveau au cours du second semestre

PARIS (Dow Jones)--Rémy Cointreau (RCO.FR) a indiqué mardi s'attendre à une faible progression de ses ventes en Chine au premier semestre de son exercice, mais le groupe est convaincu qu'elles se redresseront à nouveau au cours du second semestre.

Les groupes de spiritueux, dont Pernod Ricard et son concurrent Rémy Cointreau (RCO.FR), ont expliqué que leurs ventes pendant la période cruciale des fêtes du Nouvel An chinois avaient ralenti cette année en Chine. Les mesures de répression adoptées par le gouvernement pour lutter contre la corruption et l'étalage des richesses ont freiné les échanges de cadeaux de luxe, une pratique courante dans le milieu des affaires en Chine, qui avait gonflé les ventes des distributeurs de produits de luxe et des groupes de boissons alcoolisées haut de gamme.

Jean-Marie Laborde, directeur général de Rémy Cointreau, a estimé qu'il s'agissait là que d'un phénomène passager et que dans l'ensemble, le groupe devrait enregistrer une "croissance sensible" de ses ventes en Chine au cours de l'exercice, qui se terminera au 31 mars 2014.

"Je n'ai aucune inquiétude pour l'avenir du Cognac et du whisky en Chine", a déclaré le dirigeant lors d'une conférence de presse sur les résultats annuels du groupe.

Ces propos font écho à ceux de ses concurrents. Le directeur général de Pernod Ricard, Pierre Pringuet, avait lui aussi déclaré en avril s'attendre à ce que les ventes de boissons alcoolisées haut de gamme en Chine continuent à évoluer au ralenti jusqu'à la fin de l'année, avant de rebondir en 2014.

Rémy Cointreau a publié mardi un résultat net en hausse de 18% sur l'exercice, à 130,4 millions d'euros, tiré par la croissance de son activité en Asie et aux Etats-Unis.

Le président du groupe, François Hériard Dubreuil, a indiqué que Rémy Cointreau n'annoncerait pas dans l'immédiat ses projets concernant la succession de son directeur général, dont le mandat arrive à expiration en juillet.

-Ruth Bender, Dow Jones Newswires

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

June 11, 2013 05:32 ET (09:32 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-