BFM Patrimoine

NIGER : nouveau record de production avec 3 000 tonnes d’uranium en 2012 sur un site exploité par AREVA

BFM Patrimoine
Regulatory News: AREVA (Paris:AREVA) : Les équipes du site minier de la SOMAÏR* ont récemment mis en fût la 3 000ème tonne d'uranium. La SOMAÏR enregistre ainsi son nouveau record de production

Regulatory News:

AREVA (Paris:AREVA) :

Les équipes du site minier de la SOMAÏR* ont récemment mis en fût la 3 000ème tonne d'uranium.

La SOMAÏR enregistre ainsi son nouveau record de production annuelle pour la deuxième année consécutive puisque l'an dernier, 2,700 tonnes d'uranium avaient été produites sur le site.

Ce succès, qui s'inscrit dans le plan de performance du groupe visant à augmenter la capacité de production du site minier, a été rendu possible grâce au projet « SOMAÏR LIXI » démarré en 2009, qui permet de traiter le minerai à faible teneur du gisement (< 1 kg d'uranium par tonne de minerai extrait), grâce à la technologie dite de « lixiviation en tas »**.

L'ensemble des salariés de la SOMAÏR s'est donc réuni, à proximité du site minier, afin de célébrer cette réussite opérationnelle, en présence du préfet du département d'Arlit, du maire de la localité, des représentants du ministère des mines et des sociétés minières, des principaux partenaires et parties prenantes d'AREVA au Niger, et des populations locales.

« Cette nouvelle performance, qui participe à la croissance des activités minières d'AREVA et à la sécurité d'approvisionnement de nos clients, vient récompenser le travail fourni par les équipes de la SOMAÏR et de l'ensemble du BG Mine » a déclaré Olivier Wantz, Directeur du Business Group Mines.

* SOMAÏR : créée en 1968, la Société des Mines de l'Aïr est détenue à hauteur de 63,6% par AREVA et 36,4% par la SOPAMIN (Société du Patrimoine des Mines du Niger, agence nigérienne assurant la gestion des parts minières de l'Etat nigérien). Depuis 1971, elle opère plusieurs gisements d'uranium dans le département d'Arlit (région d'Agadez).

** lixiviation en tas : le minerai concassé et aggloméré est disposé en tas réguliers sur des aires étanches. Les tas sont arrosés en goutte à goutte par des solutions à base d'acide sulfurique, qui percolent pendant plusieurs mois au travers du minerai pour se charger en uranium. Les jus enrichis sont ensuite traités dans l'usine de traitement du site, pour produire du « Yellow Cake ».

A PROPOS

AREVA fournit à ses clients des solutions pour produire de l'électricité avec moins de CO2. L'expertise du groupe et son exigence absolue en matière de sûreté, de sécurité, de transparence et d'éthique font de lui un acteur de référence, dont le développement responsable s'inscrit dans une logique de progrès continu.

Numéro un mondial du nucléaire, AREVA propose aux électriciens une offre intégrée unique qui couvre toutes les étapes du cycle du combustible, la conception et la construction de réacteurs nucléaires et les services associés. Le groupe étend ses activités dans les énergies renouvelables – éolien, solaire, bioénergies, hydrogène et stockage – pour devenir un des leaders mondiaux de ce secteur.

Grâce à ces deux grandes offres, les 48 000 collaborateurs d'AREVA contribuent à fournir au plus grand nombre, une énergie toujours plus sûre, plus propre et plus économique.

Service de Presse
Patricia Marie
Vincent Kempkes
Jérôme Rosso
Alexandre Thébault
T : +33 (0) 1 34 96 12 15
F : +33 (0) 1 34 96 16 54
press@areva.com
Relations Investisseurs
Marie de Scorbiac
marie.descorbiac@areva.com
T: +33 (0) 1 34 96 05 97
Philippine du Repaire
philippine.durepaire@areva.com
T: +33 (0) 1 34 96 11 51

Business Wire