BFM Patrimoine

Marché: inquiet au sujet des négociations.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris décroche ce mardi, déprimée par l'échec des dernières discussions entre Athènes et ses partenaires européens sur la dette grecque, échec qui fait planer le spectre d'une sortie du pays de la zone euro

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris décroche ce mardi, déprimée par l'échec des dernières discussions entre Athènes et ses partenaires européens sur la dette grecque, échec qui fait planer le spectre d'une sortie du pays de la zone euro aux conséquences incertaines.

En milieu de matinée, le CAC40 abandonne ainsi 0,7% à 4717 points, en ligne avec le DAX de Francfort, alors que le FTSE de Londres grappille 0,1%. Pour mémoire, Wall Street est restée portes closes lundi pour cause de Jour du Président.

'La Grèce semble s'éloigner encore d'un compromis avec les ministres européens des finances, qui paraissent pour le moment faire bloc pour défendre une position de fermeté face à Athènes', souligne Stan Shamu, stratégiste de marchés chez IG.

'Une nouvelle réunion pourrait avoir lieu dès vendredi si la Grèce soumet une requête pour étendre le programme actuel, mais toutes les autres options semblent désormais sur la table pour son gouvernement, de quoi angoisser les opérateurs', poursuit-il.

'Le risque d'arriver sans accord à la fin du mois - lorsque le prochain paiement du FMI est normalement prévu - met les courtiers dans une inquiétude bien compréhensible', renchérit Tony Cross, analyste de marchés chez Trustnet Direct.

'Si aucun accord n'est trouvé, le pays risque de se retrouver à court d'argent, sans possibilité d'emprunt, avec un risque d'une sortie de l'euro qui viendrait déstabiliser la zone euro et sa monnaie', prévenait-on lundi chez Saxo Banque.

Sur le CAC40, les banques BNP Paribas (-1,2%), Crédit Agricole (-1,4%) et Société Générale (-1,8%) pèsent sur la tendance, souffrant particulièrement des inquiétudes générées par l'impasse des négociations avec la Grèce.

Les opérateurs sanctionnent aussi les publications de la matinée, puisque le spécialiste des gaz industriels Air Liquide (-1,4%), l'opérateur télécoms Orange (-1,5%) et le groupe de luxe Kering (-2%) figurent en bas de classement du CAC40.

En revanche, Casino prend la tête du SBF120 avec un gain de 1,9% : s'il a pâti d'effets de changes et de baisses de prix en France en 2014, le distributeur se montre plus optimiste pour 2015. Dans son sillage, sa maison-mère Rallye avance de 0,6%.

Parmi les valeurs plus modestes, la société de développement de tests diagnostiques Genomic Vision grimpe de 12%, après avoir étendu et prolongé de trois ans sa collaboration stratégique avec Quest Diagnostics.

Au chapitre des statistiques du jour, les opérateurs prendront connaissance de l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne, puis de l'indice 'Empire State' de la Fed de New York aux Etats-Unis.

En attendant, le taux d'inflation du Royaume Uni a de nouveau reculé en janvier, pour s'établir à 0,3% en rythme annuel, contre 0,5% en décembre 2014 et 1% en novembre, d'après l'office national de statistiques.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance