BFM Patrimoine

Malgré une restructuration difficile, Solocal a quasi doublé son bénéfice

L'ex-PagesJaunes a publié un bénéfice net de 49 millions d'euros

L'ex-PagesJaunes a publié un bénéfice net de 49 millions d'euros - AFP

L'ex-PagesJaunes a publié des résultats annuels en forte hausse et devrait lancer courant mars une augmentation de capital, première étape de son plan de restructuration.

Après une longue bataille entre les différentes parties prenantes de l'entreprise (actionnaires, salariés, direction, créanciers), qui aura duré plus de 2 mois, la direction de Solocal peut désormais avoir le sourire. À l'occasion de ses résultats annuels, l'ex-PagesJaunes a vu son bénéfice net passer de 27 à 49 millions d'euros (+81%). Pourtant, le chiffre d'affaires s'est contracté de 7% sur l'exercice, à 812 millions d'euros, principalement sous l'effet d'une baisse d'activité de sa principale branche Imprimés & Vocal. Des résultats qui ont tout de même été salués par les investisseurs, puisque l'action Solocal gagnait 12% à 2,7 euros ce vendredi.

"Notre nouvelle dynamique est bien en place et se confirme par nos résultats commerciaux, nous comptons continuer à investir dans nos métiers commerciaux et nos outils pour soutenir cette croissance", a déclaré le directeur général du groupe, Jean-Pierre Remy, à l'occasion d'une conférence de presse téléphonique.

Lancement de l'augmentation de capital courant mars

Concernant les perspectives, SoLocal Group anticipe un repli de son Ebitda pour 2017, entre -8% et -2%, avant de renouer avec une croissance de 5% en 2018. Le groupe s'attend également à une progression de son chiffre d'affaires internet de 3% à 5% en 2017 puis de 9% en 2018.

La direction a profité de cette publication pour revenir sur le plan de restructuration, qui a été validé par les actionnaires à la suite de deux assemblées générales tendues. Le directeur général a confirmé espérer "lancer l'augmentation de capital, première étape de notre plan, dans le courant du mois de mars". Pour rappel, le plan proposé aux actionnaires doit permettre de réduire la dette du groupe de 1,16 milliard d'euros à 400 millions d'euros, un niveau considéré comme soutenable par la société.

Retrouvez toute l'actualité des marchés sur TradingSat.com

S.B. avec AFP