BFM Patrimoine

Le français Medtech racheté par un équipementier médical américain

Medtech a été racheté par un américain pour un montant de 164 millions d'euros.

Medtech a été racheté par un américain pour un montant de 164 millions d'euros. - AFP

L'équipementier médical américain Zimmer Biomet a annoncé lundi avoir acquis la majorité du capital de cette société spécialisée dans les robots d'assistance chirurgicale. Une opération qui valorise cette société fondée par Bertin Nahum à 164 millions d'euros.

Medtech passe sous pavillon américain. Le groupe Zimmer biomet a annoncé dans un communiqué avoir fait l'acquisition de 1,4 million d'actions du fabricant français de robots d'assistance chirurgicale Medtech, soit près de 59% du capital de la société, au prix de 50 euros par action auprès de son PDG-fondateur Bertin Nahum, du fonds de capital-développement Newfund (qui détenait 16%) et d'autres actionnaires dans le cadre d'une "transaction hors marché". L’action Medtech, qui restait sur un dernier cours de 30,9 euros, était suspendue de cotation ce lundi 18 juillet à la demande la société montpelliéraine. En plus de cette opération de quelque 70 millions d'euros, Zimmer a également acquis "l'intégralité des obligations convertibles et bons de souscription d'actions émis par Medtech au profit de Ally Bridge Group", ajoute le communiqué. 

L'américain précise qu'il "déposera, dès que possible, une offre publique d'achat simplifiée en numéraire visant à acquérir les actions restantes toujours en circulation de Medtech au même prix par action (50,00 euros)", offrant ainsi une prime de plus de 60% par rapport au dernier cours de Bourse (30,9 euros vendredi soir), ce qui valoriserait le groupe à 164 millions d'euros.

Fondée en 2002 par Bertin Nahum, Medtech a mis au point en 2007 le robot chirurgical Rosa à guidage laser, qui complète le bras du neurochirurgien dans les interventions. Zimmer assure qu'il a "l'intention de poursuivre les activités de Medtech au siège social actuel à Montpellier", tandis que Bertin Nahum prendra "la direction du développement des activités robotiques" du groupe américain.

S.B. avec AFP