BFM Patrimoine

L'Etat riche grâce au pétrole : Où ira l'argent ?

-

- - -

Les taxes pétrolières ont rapporté à l'Etat 120 millions d’euros de plus que prévu au premier trimestre. Que faire de cet argent ?

Les taxes sur les produits pétroliers (TVA et TIPP) ont rapporté à l'Etat 120 millions d'euros de plus que prévu au premier trimestre, du fait de la flambée des prix du baril, selon la commission présidée par Bruno Durieux, inspecteur général des finances. « Au total, sur le premier trimestre, une plus value (recettes supplémentaires par rapport à ce que prévoit la loi de finances 2008, ndlr) de 120 millions est donc constatée », explique la commission. Les recettes supplémentaires de la TVA, qui est fonction du prix des produits, ont représenté 176 millions d'euros, grâce à la hausse des prix. En revanche, les recettes de la TIPP, un taux fixe qui porte sur les volumes consommés, ont été inférieures de 56 millions d'euros aux prévisions, en raison d'une moindre consommation d'essence.

Que faire de ce surplus ?

Ce surplus de TVA, comme annoncé par le président Nicolas Sarkozy le 27 mai, servira « à alimenter un fonds destiné à mettre en oeuvre des mesures de solidarité et d'adaptation face à la hausse des prix des hydrocarbures », notamment vers les foyers les plus modestes.

Gilles Carez, député UMP et rapporteur général de la commission des finances à l'Assemblée nationale, estime que « cette tendance ne va pas durer. C'est exceptionnel ce qui s'est passé au premier trimestre. Je pense que la consommation va diminuer et les plus values de l'Etat baisser au cours des prochains mois. On risque même à la fin de l'année de constater une baisse de recettes pour l'Etat. Pour l'instant, il est légitime de restituer une partie de cette augmentation ou de l'affecter à des professions qui ont des difficultés, mais il faut rester prudent ».

La rédaction-Bourdin & Co