BFM Patrimoine

GROUPE EUROTUNNEL : RESULTATS ANNUELS 2012

BFM Patrimoine
Triplement du bénéfice net à 34 millions d'euros (contre 11 millions d'euros en 20111) Marge d'exploitation (EBITDA) de 461 millions d'euros en nette augmentation (+10 %2) Augmentation de 5
  • Triplement du bénéfice net à 34 millions d'euros (contre 11 millions d'euros en 20111)
  • Marge d'exploitation (EBITDA) de 461 millions d'euros en nette augmentation (+10 %2)
  • Augmentation de 50% du dividende proposée à l'Assemblée générale des actionnaires du 15 mai 2013 à 12 centimes d'euros (8 centimes en 2011).

Regulatory News:

Groupe Eurotunnel (Paris:GET) :

Le conseil d'administration réuni le mercredi 20 mars 2013 sous la Présidence de Jacques Gounon a arrêté les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2012 :

Jacques Gounon, Président-directeur général de Groupe Eurotunnel, a déclaré :

« En 2012, Groupe Eurotunnel a enregistré une année record et triplé son résultat net. La stratégie de long terme de gestionnaire d'infrastructure qui a été mise en œuvre et les solides performances de 2012 démontrent la qualité du modèle économique et la capacité du Groupe à créer de la valeur dans la durée. »

1 Chiffre 2011 au taux publié de 1£=1,148€.
2 Les chiffres du compte de résultat consolidé du Groupe de 2011 ont été recalculés au taux de change moyen 2012 (1£=1,23€) pour permettre une meilleure comparaison entre les deux exercices.

FAITS MARQUANTS DE L'ANNEE ECOULEE

  • Concession de la Liaison Fixe sous la Manche
  • Eurotunnel a célébré en octobre 2012 le 300 millionième voyageur à emprunter le Tunnel sous la Manche depuis sa mise en exploitation commerciale, en juin 1994. Groupe Eurotunnel assure un lien vital entre la France et la Grande-Bretagne.
  • En 2012, près de 20 millions de personnes et environ 20 millions de tonnes de marchandises ont traversé la Manche grâce au Tunnel.
  • Groupe Eurotunnel a relevé le défi des Jeux Olympiques en gérant efficacement l'afflux supplémentaire des passagers drainés par l'évènement dans un contexte de grande circulation liée aux vacances. Les records historiques de trafic ont été battus.
  • Eurotunnel Le Shuttle a remporté pour la deuxième année consécutive le prix de « la meilleure entreprise de transport ferroviaire » à l'occasion de la cérémonie de remise des « Guardian and Observer Travel Awards 2012 ».
  • Eurotunnel et les opérateurs de téléphonie mobile français ont réalisé une prouesse technologique en mettant en service en juillet un système de retransmission optique dédié aux réseaux 2G et 3G de téléphonie et d'Internet mobile GSM-P qui permet aux passagers du Shuttle et des trains à grande vitesse se rendant en Angleterre d'utiliser leur portable dans le tunnel Sud. Eurotunnel est en discussion avec les opérateurs britanniques pour offrir le même service au retour (tunnel Nord).
  • L'activité de Navettes Camions a connu un développement soutenu. Au cours de l'année, le trafic Navettes Camions a enregistré une hausse (+16 %) à près de 1,5 million de camions. Jamais Eurotunnel n'a transporté autant de camions qu'au cours de l'année 2012, dépassant l'année 2007, la référence absolue jusqu'ici. Le marché transmanche du Détroit des camions a connu une nouvelle année de reprise (estimée à +2,5 %) mais reste néanmoins 10 % inférieur au niveau de 2007.
  • Eurotunnel a été désigné « meilleur transporteur» par les professionnels des autocars et du tourisme pour ses efforts en matière de préservation de l'environnement en Grande-Bretagne. A l'occasion de la remise des prix 2012 du magazine « Coach Monthly », le Shuttle a remporté le premier prix dans la catégorie « Transport vert ». Cette distinction vient récompenser les efforts réalisés par Eurotunnel pour réduire l'empreinte carbone des transporteurs et notamment des autocaristes.
  • Croissance du nombre de passagers d'Eurostar de 2 % à plus de 9,9 millions en 2012.
  • Europorte
  • Contribution positive à la croissance du chiffre d'affaires 2012 (209 millions d'euros soit +28 %). L'offre d'Europorte est basée sur la qualité de service et la ponctualité, ce qui a permis de nouvelles prises de commandes.
  • Europorte dégage une marge d'exploitation positive de 3 millions d'euros.
  • Europorte a obtenu dans le cadre de sa licence européenne la certification pour faire circuler ses trains de marchandises sur Infrabel, le réseau ferré belge. Ce certificat de sécurité permet à Europorte de poursuivre son développement en Belgique. La Belgique, située en plein carrefour de l'Europe, représente de nombreuses opportunités avec un marché de 6,3 G t/km.
  • Formation et recrutement d'une centaine de conducteurs en France dans le cadre de la stratégie de développement d'un fret durable et créateur d'emplois qualifiés.
  • Le transport ferroviaire constitue un élément essentiel de la compétitivité et de l'offre des ports. Europorte a remporté tous les appels d'offres où il s'est porté candidat dans le domaine de la gestion d'infrastructure : l'appel d'offres lancé par le Grand Port Maritime de la Rochelle, les Grands Ports Maritimes de Dunkerque, de Nantes Saint-Nazaire, du Havre, de Bordeaux et de Rouen, ainsi que des Ports de Paris, et de Strasbourg.
  • GBRf, le troisième opérateur de fret en Grande-Bretagne, poursuit également sur sa dynamique. Il a ainsi remporté un contrat de deux ans consistant à transporter plus d'un million de tonnes de déblais pour un sous-traitant de Crossrail, le réseau ferroviaire de type réseau express régional qui doit desservir le Grand Londres à partir de 2017.GBRf a obtenu le trophée 2012 du meilleur spécialiste de la logistique lors de la conférence McCloskey Coal. GBRf se développe dans le transport de la biomasse et assure la livraison de 30 % de tout le charbon transporté par rail au Royaume-Uni.
  • MyFerryLink
  • Après l'acquisition de 3 navires de l'ex-Seafrance début juillet, l'activité n'a pu commencer que le 20 août, à la fin de la période estivale. Sur les 4 premiers mois d'activité de 2012, cette nouvelle structure a généré un chiffre d'affaires de 7 millions d'euros. MyFerryLink a démontré que son service satisfaisait un nombre croissant de clients désireux de disposer d'une nouvelle offre maritime pour traverser la Manche.
  • Le 8 novembre 2012, l'Autorité de la concurrence française a donné son aval à la reprise des actifs de SeaFrance sous réserve de certains engagements. L'Autorité de la concurrence britannique, la Competition Commission, a été saisie et a fait connaître, le 19 février 2013, la teneur de ses analyses préliminaires. Selon ces dernières, l'entrée du nouvel opérateur MyFerryLink porterait atteinte à la concurrence et la vente des actifs du groupe SeaFrance à un autre opérateur aurait été plus favorable à la concurrence sur le marché transmanche. Le Groupe conteste cette analyse. La Competition Commission devrait rendre sa décision en avril 2013.

RESULTATS FINANCIERS

En novembre 2012, Groupe Eurotunnel a conclu un accord définitif avec ses assureurs sur l'indemnisation du sinistre de septembre 2008 ; en conséquence, le Groupe a perçu et comptabilisé 30 millions d'euros d'indemnités supplémentaires au cours du deuxième semestre 2012 (29 millions d'euros en 2011).

La marge d'exploitation (EBITDA) de 461 millions d'euros est en nette augmentation par rapport à 2011 (+ 10 %) et le résultat opérationnel courant s'établit à 300 millions d'euros en 2012.

Le résultat opérationnel (EBIT) s'améliore à 296 millions d'euros, du fait notamment de la forte progression des revenus.

A 269 millions d'euros, le coût de l'endettement financier est en diminution de 5 millions d'euros par rapport à 2011 à taux de change constant, principalement en raison de la baisse du taux de l'inflation britannique.

Le résultat net consolidé de Groupe Eurotunnel de l'exercice 2012 est un profit de 34 millions d'euros, à comparer à un profit de 19 millions pour l'exercice 2011 d'euros (à taux de change de 2012).

Les dépenses d'investissement se sont élevées à 183 millions d'euros, dont 74 millions pour l'acquisition des ferries (65 millions plus les coûts de remise en état des navires).Les investissements pour le Tunnel sont restés à un niveau soutenu (rénovation d'une navette, GSM-R,..) pour accompagner l'évolution présente et à venir du trafic.

Le free cash-flow dégagé s'élève à 133 millions d'euros. La trésorerie disponible au 31 décembre 2012 s'élève à 256 millions d'euros,

PERSPECTIVE

L'activité reste dynamique mais 2012 ayant bénéficié d'évènements exceptionnels (Jeux Olympiques, Jubilée de la Reine), les trafics ne devraient pas connaître une croissance aussi forte qu'en 2012, bien que les Britanniques privilégient de plus en plus les voyages courts sur le Continent par le Shuttle. Le Groupe reste confiant dans sa capacité à générer une croissance durable et, par le développement de ses relais de croissance, à augmenter encore sa résistance aux aléas économiques.

EXAMEN DE LA SITUATION FINANCIERE ET DU RESULTAT POUR L'EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2012

En application du règlement (CE) no 1606/2002 du 19 juillet 2002 sur l'application des normes comptables internationales, les comptes consolidés de GET SA au titre de l'exercice clos le 31 décembre 2012 ont été établis conformément au référentiel IFRS (International Financial Reporting Standards) tel qu'adopté par l'Union Européenne au 31 décembre 2012.

Les informations qui suivent, relatives à la situation financière et au résultat consolidé de Groupe Eurotunnel SA, doivent être lues avec les états financiers consolidés figurant en paragraphe 20.3.1 du Document de Référence 2012.

1. Comparaison des exercices clos les 31 décembre 2011 et 31 décembre 2012

Afin de permettre une meilleure comparaison entre les deux exercices, le compte de résultat consolidé 2011 présenté dans cette section a été recalculé au taux de change utilisé pour le résultat de l'exercice 2012, soit 1£=1,23€.

En millions d'euros 2012 2011
recalculé variation 2011
publié Taux de change €/£ 1,23 1,23 1,148 Liaison Fixe 777 711 +9 % 687 Europorte 209 164 +28 % 158 MyFerryLink 7 – – – Chiffre d'affaires 993 875 +14 % 845 Autres produits d'exploitation 30 9 9 Total produits d'exploitation 1 023 884 +16 % 854 Achats et charges externes (337) (274) +23 % (267) Charges de personnel (225) (189) +19 % (184) Charges d'exploitation (562) (463) +21 % (451) Marge d'exploitation (EBITDA) 461 421 +10 % 403 Amortissements (161) (157) +3 % (156) Résultat opérationnel courant 300 264 +14 % 247 Autres (charges)/produits opérationnels nets (4) 25 25 Résultat opérationnel (EBIT) 296 289 272 Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie 3 4 -24 % 4 Coût de l'endettement financier brut (272) (278) -2 % (268) Coût de l'endettement financier net (269) (274) -2 % (264) Autres produits financiers nets et impôt 7 4 3 Résultat : profit 34 19 11

Synthèse

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'élève à 993 millions d'euros à fin 2012, en augmentation de 118 millions d'euros, soit +14 % par rapport à 2011. Les charges d'exploitation s'élèvent à 562 millions, en augmentation de 99 millions d'euros. L'EBITDA s'établit à 461 millions d'euros, en augmentation de 10 % par rapport à 2011. L'EBITDA (hors autres produits d'exploitation) par segment d'activité évolue comme suit :

En millions d'euros Liaison Fixe Europorte MyFerryLink Total Groupe EBITDA(*) 2011 413 (1) – 412 Variation chiffre d'affaires 66 45 7 118 Variation charges d'exploitation (38) (41) (20) (99) EBITDA(*) 2012 441 3 (13) 431

* EBITDA hors autres produits d'exploitation au titre de l'indemnisation des pertes d'exploitation suite à l'incendie en 2008 (30
millions d'euros en 2012 et 9 millions d'euros en 2011).

En 2012, le Groupe a comptabilisé en autres produits d'exploitation un montant de 30 millions d'euros au titre du règlement définitif des indemnités de perte d'exploitation résultant de l'incendie de 2008 suite aux versements perçus sur la période de la part des assureurs (2011 : 9 millions d'euros). Le résultat opérationnel courant augmente de 36 millions d'euros, ou de 15 millions d'euros hors impact des indemnités d'assurance. Le coût de l'endettement financier net est en diminution de 2 %.

En 2012, le Groupe enregistre un profit net de 34 millions d'euros, en augmentation de 15 millions d'euros par rapport à 2011 (bénéfice de 19 millions d'euros recalculé à taux de change de 2012). A périmètre constant, soit hors la perte de 15 millions d'euros générée par les nouvelles sociétés maritimes (segment MyFerryLink), l'augmentation par rapport à l'année précédente est de 30 millions d'euros.

Le Free Cash Flow3 généré en 2012 s'élève à 133 millions d'euros par rapport à 132 millions d'euros en 2011. Au 31 décembre 2012, la trésorerie et équivalents de trésorerie du Groupe s'élevaient à 256 millions d'euros contre 276 millions d'euros au 31 décembre 2011, après des dépenses d'investissement d'un montant de 183 millions d'euros (incluant 74 millions d'euros versés pour l'acquisition et remise en état des actifs de l'activité maritime), le paiement d'un dividende d'un montant de 44 millions d'euros, 18 millions d'euros versés pour l'acquisition d'obligations à taux variable et 44 millions d'euros alloués au programme de rachat d'actions.

3 Le Free Cash Flow tel que défini par le Groupe, est le flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles diminué du flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement (hors investissements initiaux associés aux nouvelles activités et acquisitions de titres de participation) et du flux de trésorerie net relatif aux intérêts versés (Emprunt à Long Terme et contrats de couverture de taux) et augmenté des intérêts reçus (sur Trésorerie, équivalents de trésorerie et autres actifs financiers). Le calcul est présenté en section 5 ci-dessous.

1.1. Segment Concession de la Liaison Fixe

A travers le segment de la Concession de la Liaison Fixe qui représente son cœur de métier, Groupe Eurotunnel exploite et commercialise directement un Service de Navettes dans le Tunnel et gère également la circulation des trains de voyageurs Eurostar et des Services de Trains de Fret des Entreprises Ferroviaires à travers le Réseau Ferroviaire. Ce segment incorpore également les activités des services corporate du Groupe.

En millions d'euros 2012 2011
recalculé variation Taux de change €/£ 1,23 1,23 Navettes 478 413 +16 % Réseau Ferroviaire 286 288 -1 % Autres revenus 13 10 +28 % Chiffre d'affaires 777 711 +9 % Achats et charges externes (188) (169) +11 % Charges de personnel (148) (129) +15 % Charges d'exploitation (336)

(298)

+13 % Marge d'exploitation (EBITDA) (*) 441 413 +7 % EBITDA(*) / chiffre d'affaires 56,7 % 58,0 % -1,3 pt

* Hors autres produits d'exploitation (30 millions d'euros en 2012 et 9 millions d'euros en 2011).

a) Chiffre d'affaires de la Concession de la Liaison Fixe

Le chiffre d'affaires du segment, qui représente 78 % du chiffre d'affaire du Groupe, est en hausse de 9 % à 777 millions d'euros sur l'année 2012, porté principalement par la progression de l'activité Navettes.

i) Service Navettes

Trafic (en nombre de véhicules) 2012 2011 Variation Navettes Camions 1 464 880 1 263 327 +16 % Navettes Passagers : Voitures (*) 2 424 342 2 262 811 +7 % Autocars 58 966 56 095 +5 %

* Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et camping-cars.

Le chiffre d'affaires du service Navettes pour l'année 2012 s'élève à 478 millions d'euros, en hausse de 16 % (65 millions d'euros) par rapport à l'année précédente. L'année 2012 a été marquée par la disparition de l'opérateur historique SeaFrance et la redistribution du trafic correspondant.

Navettes Camions

Le marché des camions continue de progresser en 2012 avec une croissance estimée à 2,5 % par rapport à 2011, mais il reste néanmoins toujours inférieur d'environ 10 % au niveau observé en 2007, avant la crise économique. En 2012 le nombre de camions transportés par les Navettes a progressé de 16 % par rapport à 2011 et a dépassé le niveau de trafic enregistré en 2007. La part de marché des Navettes Camions a augmenté d'environ 5 points pour atteindre 43,5 %, un niveau record depuis l'ouverture de la Liaison Fixe.

Navettes Passagers

Malgré un marché en déclin en 2012, la part de marché de l'activité voitures du Service Navettes a progressé de 4,4 points pour atteindre près de 51 % sur l'exercice. Cette progression s'inscrit dans le contexte de la disparition de l'opérateur SeaFrance.

Le marché des autocars enregistre une légère croissance par rapport à 2011, et la part de marché autocars de la Liaison Fixe progresse d'un point à 41,2 % conduisant à une hausse du trafic autocars de 5 % en 2012 par rapport à 2011.

ii) Réseau Ferroviaire

Trafic 2012 2011 Variation Trains à grande vitesse (Eurostar) : Passagers(*) 9 911 649 9 679 764 +2 % Trains de marchandises(**) : Nombre de tonnes 1 227 139 1 324 673 -7 % Nombre de trains 2 325 2 388 -3 %

* Seuls sont comptabilisés dans ce tableau les passagers d'Eurostar qui empruntent le Tunnel, ce qui exclut les liaisons Paris-
Calais et Bruxelles-Lille.

** Les trains des entreprises ferroviaires (DB Schenker pour le compte de BRB, la SNCF et ses filiales, et Europorte) ayant
emprunté le Tunnel.

Grâce à l'utilisation du réseau ferroviaire du Tunnel par les trains à grande vitesse d'Eurostar et par les trains de marchandises, Groupe Eurotunnel a enregistré à fin 2012 un revenu de 286 millions d'euros.

En 2012, le nombre de voyageurs Eurostar empruntant le Tunnel a atteint 9,9 millions, soit une hausse de 2 % par rapport à 2011.

L'activité des Trains de marchandises enregistre une diminution de 3 % en 2012 reflétant l'arrêt par la SNCF de son activité de wagons isolés sur le transmanche et l'imposition par RFF d'une surtaxe au passage à Frethun.

b) Charges d'exploitation de la Concession de la Liaison Fixe

A fin 2012, les charges d'exploitation du segment Liaison Fixe s'élèvent à 336 millions d'euros, en augmentation de 13 % par rapport à 2011. Cette hausse de 38 millions d'euros, qui se décompose en une variation des achats et charges externes pour 19 millions d'euros (11 %) et celle des charges de personnel pour 19 millions d'euros (15 %), est liée notamment :

  • pour la moitié, soit 19 millions d'euros, à une progression des coûts opérationnels directement liés à l'augmentation de l'activité des Services Navettes (énergie électrique et coûts d'exploitation, maintenance récurrente, primes et intéressements pour le personnel), et
  • pour l'autre moitié, à une variation de coûts non-récurrents (maintenance lourde non-récurrente, éléments exceptionnels liés aux retraites britanniques, reprises de provisions).

1.2. Segment Europorte

Le segment Europorte intervient sur l'ensemble de la chaîne logistique du transport ferroviaire de marchandises sur le territoire français et au Royaume-Uni. Il regroupe GBRf au Royaume-Uni, Europorte France, Socorail, Europorte Proximité et Europorte Channel.

En millions d'euros 2012 2011
recalculé variation Taux de change €/£ 1,23 1,23 Chiffre d'affaires 209 164 +28 % Achats et charges externes (129) (105) +24 % Charges de personnel (77) (60) +28 % Charges d'exploitation (206) (165) +25 % Marge d'exploitation (EBITDA) 3 (1) +4m€

a) Chiffre d'affaires d'Europorte

L'augmentation du chiffre d'affaires d'Europorte de 45 millions d'euros (28 %) qui concerne notamment les activités de GBRf et d'Europorte France, est portée par le démarrage de nouveaux contrats en 2012, par l'effet année pleine des nouveaux contrats démarrés en 2011 et par une légère reprise des volumes sur des contrats existants.

b) Charges d'exploitation d'Europorte

En augmentation de 25 % à 206 millions d'euros en 2012, les charges d'exploitation évoluent moins vite que le chiffre d'affaires.

La marge d'exploitation d'Europorte est en amélioration de 4 millions d'euros par rapport à 2011 reflétant l'impact des initiatives d'amélioration de productivité lancées en 2011. Pour la première fois depuis son intégration dans le Groupe, le segment Europorte dégage un EBITDA positif, à hauteur de 3 millions d'euros.

1.3. Segment MyFerryLink

Les filiales du segment maritime « MyFerryLink » de Groupe Eurotunnel ont pour activité la location des navires leur appartenant à la SCOP (une société d'exploitation externe au Groupe Eurotunnel), et la commercialisation des billets de traversées transmanche des véhicules de tourisme et du fret.

Suite à l'acquisition de certains actifs de l'ex-SeaFrance début juillet 2012, l'activité maritime de Groupe Eurotunnel a commencé le 20 août 2012 avec la mise en exploitation de deux navires (le Rodin et le Berlioz) après leurs travaux de réhabilitation.

En millions d'euros 2012 Taux de change €/£ 1,23 Chiffre d'affaires 7 Charges d'exploitation (20) Marge d'exploitation (EBITDA) (13)

a) Chiffre d'affaires MyFerryLink

Trafic 2012 Fret 11 417 Voitures (*) 45 908 Autocars 11

* Y compris motos, véhicules avec remorques, caravanes et camping-cars.

Le segment a généré un chiffre d'affaires de 7 millions d'euros sur les quatre mois et demi d'activité sur l'année 2012. Le démarrage de cette activité a eu lieu à la fin de la saison estivale du marché de tourisme et avant les négociations annuelles avec les transporteurs pour l'activité fret. En conséquence, le chiffre d'affaires généré en 2012 n'est pas représentatif du potentiel de cette activité.

b) Charges d'exploitation MyFerryLink

Les charges d'exploitation s'élèvent à 20 millions d'euros pour la période et sont composées essentiellement de l'achat de traversées auprès de la SCOP.

1.4. Autres produits d'exploitation

Les autres produits d'exploitation d'un montant de 30 millions d'euros correspondent au montant perçu en 2012 au titre de l'indemnisation définitive des pertes d'exploitation résultant de l'incendie en 2008. 9 millions d'euros ont été comptabilisés en 2011 au titre d'indemnités des pertes d'exploitation.

1.5. Marge d'exploitation (EBITDA)

La marge d'exploitation consolidé du Groupe de 461 millions d'euros est en progression de 40 millions d'euros par rapport à 2011, ou de 19 millions d'euros (5 %) hors impact des indemnités d'assurance au titre des pertes d'exploitation.

1.6. Résultat opérationnel (EBIT)

A 161 millions d'euros en 2012, les dotations aux amortissements ont augmenté de 4 millions d'euros, dont 3 millions d'euros pour le segment Europorte suite à l'acquisition de nouveau matériel roulant en 2011 et 2012.

Hors l'impact des indemnités d'assurance au titre des pertes d'exploitation en 2012 et 2011 et de la perte de la nouvelle activité maritime de 14 millions d'euros en 2012, le résultat opérationnel courant est en amélioration de 29 millions d'euros par rapport à 2011 (+11 %).

En 2012, les autres charges opérationnelles nettes s'élèvent à 4 millions d'euros contre des produits opérationnels nets de 25 millions d'euros en 2011 (dont 20 millions d'euros au titre de l'indemnisation définitive du matériel roulant endommagé par l'incendie de 2008).

Le résultat opérationnel de l'année 2012 est positif de 296 millions d'euros (dont 30 millions d'euros d'indemnités d'assurance relatives à l'incendie 2008), contre 289 millions d'euros en 2011 (dont un total de 29 millions d'euros d'indemnités d'assurance). A périmètre constant (hors l'impact de la nouvelle activité maritime en 2012) le résultat opérationnel est en amélioration de 22 millions d'euros (+7 %).

1.7. Coût de l'endettement financier net

A 269 millions d'euros pour l'exercice 2012, le coût de l'endettement financier net est en diminution de 5 millions d'euros par rapport à 2011 à taux de change constant en raison de la baisse du taux d'inflation britannique et l'impact qui en découle sur la revalorisation de la tranche indexée de la dette financière, partiellement compensé par l'impact de l'augmentation de 2 % de la marge sur la tranche C de la dette à partir de juillet 2012.

1.8. Résultat net

Le résultat net consolidé de Groupe Eurotunnel de l'exercice 2012 est un profit de 34 millions d'euros, à comparer à un profit de 19 millions pour l'exercice 2011 d'euros (recalculé à taux de change de 2012). A périmètre constant (hors la perte de la nouvelle activité maritime de 15 millions d'euros en 2012) le résultat net est en amélioration de 30 millions d'euros.

2. FLUX DE TRESORERIE DES EXERCICES 2012 ET 2011

En millions d'euros 31 décembre
2012 31 décembre
2011 Taux de change €/£ 1,225 1,197 Variation de trésorerie courante 459 418 Autres produits et (charges) opérationnels et l'impôt 2 (2) Flux de trésorerie lié aux activités opérationnelles 461 416 Flux de trésorerie lié aux activités d'investissement (183) (77) Flux de trésorerie lié aux activités de financement (301) (387) Variation de trésorerie (23) (48)

Au total, la variation de trésorerie en 2012 montre un décaissement net de 23 millions d'euros, comparé à un décaissement net de 48 millions d'euros en 2011.

2.1. Flux de trésorerie généré par les activités opérationnelles

A 461 millions d'euros, le flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles est en augmentation de 45 millions d'euros en 2012 par rapport à 2011. Cette hausse s'explique principalement par :

  • une augmentation des recettes liées aux revenus de la Liaison Fixe de 81 millions d'euros provenant principalement des Services Navettes,
  • une diminution nette de 12 millions d'euros des indemnités d'assurance encaissées au titre de l'incendie en 2008,
  • une augmentation de 11 millions d'euros liées aux dépenses opérationnelles de la Liaison Fixe essentiellement due à la hausse de volume de trafic,
  • une augmentation nette de 2 millions d'euros de flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles des sociétés Europorte, et
  • un décaissement net de 21 millions d'euros en 2012 relatif au lancement de l'activité MyFerryLink.

2.2. Flux de trésorerie lié aux activités d'investissements

Le flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement passe de 77 millions d'euros en 2011 à 183 millions d'euros en 2012 :

  • 59 millions d'euros liés aux activités de la Liaison Fixe (51 millions d'euros en 2011) dont 20 millions d'euros pour le programme de rénovation et d'augmentation de la puissance motrice des locomotives et 9 millions pour le projet de mise en place du GSM-R (système de radiocommunication numérique),
  • 51 millions d'euros liés aux activités d'Europorte (46 millions d'euros en 2011), principalement pour l'acquisition de locomotives dans le cadre du développement de ce segment, et
  • 74 millions d'euros versés au titre de l'acquisition de certains actifs du groupe SeaFrance et de la remise en état des trois navires.

En 2011, 20 millions d'euros des indemnités d'assurance ont été encaissées au titre de matériel roulant endommagé dans l'incendie en 2008.

2.3. Flux de trésorerie lié aux opérations de financement

Le flux de trésorerie net lié aux activités de financement en 2012 représente un décaissement de 301 millions d'euros par rapport à 387 millions d'euros en 2011. En 2012 il est composé notamment :

  • de 228 millions d'euros d'intérêts payés sur l'Emprunt à Long Terme et sur les contrats de couverture associés (211 millions d'euros en 2011) ; l'augmentation résulte de l'application à compter du 28 juin 2012 de la marge additionnelle de 2 % sur la tranche indexée de la dette financière,
  • du versement de 18 millions d'euros pour l'acquisition d'obligations à taux variable (128 millions d'euros en 2011),
  • du versement de 44 millions d'euros au titre du programme de rachat d'actions (39 millions d'euros en 2011),
  • du versement d'un dividende pour un montant de 44 millions d'euros (21 millions d'euros en 2011),
  • d'un encaissement de 25 millions d'euros au titre du refinancement partiel des locomotives achetées par Europorte en 2011 et 2012, et
  • intérêts reçus d'un total de 9 millions d'euros, dont 6 millions d'euros au titre des obligations à taux variable détenus par le Groupe (2011 : 3 millions d'euros, dont 0,7 million d'euros au titre des obligations à taux variable).

3. RATIOS DE COUVERTURE DU SERVICE DE LA DETTE

Le ratio de couverture du service de la dette et le ratio de couverture synthétique du service de la dette de Groupe Eurotunnel SA au 31 décembre 2012 sont respectivement de 2,04 et de 1,77. Ainsi, Groupe Eurotunnel respecte ses engagements financiers au 31 décembre 2012.

4. RATIO D'ENDETTEMENT À LONG TERME SUR IMMOBILISATIONS CORPORELLES

Le Ratio d'Endettement à Long Terme sur les immobilisations corporelles tel que défini par le Groupe est le rapport entre les dettes financières à long terme diminuées de la valeur des obligations à taux variable détenus, et les immobilisations corporelles. Au 31 décembre 2012, le ratio reste relativement stable à 56,9 %, à comparer à 57,1 % au 31 décembre 2011 (recalculé au taux de change du 31 décembre 2012).

31 décembre
2012

31 décembre
2011

En milliers d'euros recalculé publié Taux de change €/£ 1,225 1,225 1,197 Dette financière non courante A 3 934 295 3 916 560 3 871 622 Autres actifs financiers : obligations à taux variable B 152 274 133 470 131 931 Endettement diminué des autres actifs financiers

A-B=C

3 782 021 3 783 090 3 739 691 Immobilisations corporelles* D 6 647 650 6 627 296 6 626 841 Ratio d'Endettement à Long Terme sur immobilisations corporelles C/D 56,9 % 57,1 % 56,4 %

* Les immobilisations mises en Concession sont converties au taux historique.

5. FREE CASH FLOW

Le Free Cash Flow tel que défini par le Groupe, est le flux de trésorerie net lié aux activités opérationnelles diminué du flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement (hors investissements initiaux associés aux nouvelles activités et acquisition de titres de participation) et du flux de trésorerie net relatif au service de la dette (Emprunt à Long Terme et contrats de couverture de taux) et augmenté des intérêts reçus (sur Trésorerie, équivalents de trésorerie et autres actifs financiers).

En milliers d'euros 31 décembre
2012 31 décembre
2011 Taux de change €/£ 1,225 1,197 Flux de trésorerie lié aux activités opérationnelles 460 601 415 983 Flux de trésorerie net lié aux activités d'investissement (183 496) (77 377) Retraitement des investissements rattachés aux participations 1 091 – Retraitement de l'acquisition et remise en état des actifs maritime 73 631 – Intérêts versés sur l'Emprunt à Long Terme (176 745) (161 525) Intérêts versés sur les contrats de couverture de taux (50 892) (49 063) Intérêts reçus sur trésorerie et équivalents de trésorerie 3 151 3 421 Intérêts reçus sur autres actifs financiers 5 832 698 Free Cash Flow 133 173 132 137

6. BILAN CONSOLIDE

En milliers d'euros

31 décembre
2012

31 décembre
2011

ACTIF Ecarts d'acquisition 17 364 16 965 Immobilisations incorporelles 11 139 11 971 Total des immobilisations incorporelles 28 503 28 936 Immobilisations mises en Concession 6 445 225 6 538 386 Immobilisations propres 202 425 88 455 Total des immobilisations corporelles 6 647 650 6 626 841 Participations 5 5 Autres actifs financiers 155 183 133 467 Total des actifs non courants 6 831 341 6 789 249 Stocks 3 250 2 258 Clients et comptes rattachés 120 985 105 960 Autres créances 43 185 44 575 Autres actifs financiers 208 135 Trésorerie et équivalents de trésorerie 256 228 275 522 Total des actifs courants 423 856 428 450 Total de l'actif 7 255 197 7 217 699 PASSIF Capital social 220 000 224 229 Primes d'émission 1 711 796 1 769 895 Réserves 57 816 196 147 Résultat de l'exercice 34 025 11 272 Ecart de conversion 158 784 198 813 Total des capitaux propres 2 182 421 2 400 356 Engagements de retraite 22 188 26 187 Dettes financières 3 934 295 3 871 622 Instruments dérivés de taux 856 017 727 914 Total des passifs non courants 4 812 500 4 625 723 Provisions 1 661 2 343 Dettes financières 53 849 5 127 Autres dettes financières – 7 Dettes d'exploitation 175 691 159 084 Dettes diverses et produits constatés d'avance 29 075 25 059 Total des passifs courants 260 276 191 620 Total des passifs et capitaux propres 7 255 197 7 217 699

Prochains rendez-vous 2012 :

24 avril 2013 : Chiffre d'affaires et trafic du premier trimestre 2013

15 mai 2013 : Assemblée Générale de Groupe Eurotunnel SA

Informations complémentaires :

Le Groupe Eurotunnel dépose auprès de l'Autorité des marchés financiers son rapport financier annuel au 31 décembre 2012. Les comptes consolidés du Groupe et les comptes sociaux de Groupe Eurotunnel SA au 31 décembre 2012 ont été arrêtés par le conseil d'administration du 20 mars 2013.

Statut des comptes de l'exercice 2012 à l'égard de l'audit : comptes certifiés.

Ce communiqué ainsi que le Document de Référence comprenant notamment les comptes annuels de Groupe Eurotunnel SA au 31 décembre 2012 seront disponibles sur notre site internet : www.eurotunnelgroup.com dans la rubrique « Informations réglementées ».

Groupe Eurotunnel
Presse :
Fabienne Lissak, 01.40.98.04.67
ou
Christian d'Oléon, 06.08.49.89.07
(DGM)
ou
Analystes et investisseurs :
Michael Schuller, 03.21.00.87.49

Business Wire