BFM Patrimoine

Eurotunnel: hausse du dividende et des résultats mais prudence pour 2013

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'exploitant du tunnel sous la Manche, Groupe Eurotunnel (GET.FR) a relevé jeudi son dividende après une forte hausse de ses résultats intervenue en 2012, mais s'est montré prudent en termes d'évolution du trafic cette année.

PARIS (Dow Jones)--L'exploitant du tunnel sous la Manche, Groupe Eurotunnel (GET.FR) a relevé jeudi son dividende après une forte hausse de ses résultats intervenue en 2012, mais s'est montré prudent en termes d'évolution du trafic cette année.

Cette année, "les trafics ne devraient pas connaître une croissance aussi forte qu'en 2012", a prévenu le groupe dans un communiqué, en rappelant que des événements exceptionnels comme les Jeux olympiques de Londres et le Jubilé de la Reine d'Angleterre avaient permis de soutenir le trafic entre la France et l'Angleterre l'année dernière.

Lors d'une conférence téléphonique, le président-directeur général d'Eurotunnel, Jacques Gounon, a misé sur une "légère hausse du chiffre d'affaires" cette année, estimant que les principaux indicateurs de performance resteraient bien orientés malgré une croissance économique atone en France et en Angleterre.

"Nous sommes quand même dans un environnement un peu récessif mais nous ne sommes pas pas particulièrement inquiets pour notre activité 2013", a déclaré le dirigeant.

Résultats en ligne avec le consensus

Eurotunnel indiqué jeudi qu'il verserait un dividende de 12 centimes d'euros par action au titre de l'exercice écoulé, contre 8 centimes un an plus tôt. Le groupe a notamment bénéficié du triplement de son résultat net, à 34 millions d'euros l'année dernière, tiré par la hausse à deux chiffres de ses revenus et par un effet de change positif.

Le résultat opérationnel a par ailleurs progressé de 9% sur la période, à 296 millions d'euros, tandis que l'excédent brut d'exploitation augmentait de 14% à 461 millions d'euros.

Selon le consensus Facstet, les analystes tablaient en moyenne sur un résultat net de 35 millions d'euros et sur un résultat opérationnel de 299 millions d'euros.

Le concessionnaire du tunnel sous la Manche avait déjà publié à la fin janvier un chiffre d'affaires record de 993,1 millions d'euros en 2012, en hausse de 14% sur un an, le trafic ayant été soutenu par le Jubilé de la Reine d'Angleterre et les Jeux olympiques de Londres.

L'année dernière, les Navettes Eurotunnel ont transporté 1,46 million camions (+16% sur un an) et 2,42 millions de voitures et autocars (+7% et 5% respectivement).

Confiance dans les perspectives à long terme

Lors de la conférence téléphonique, Jacques Gounon a par ailleurs maintenu l'objectif du groupe de reverser deux tiers de son flux de trésorerie disponible sous forme de dividende à l'horizon 2015, contre un taux de distribution de 50% cette année.

A plus long terme, Eurotunnel devrait être capable de faire progresser sa part du marché du transport transmanche, a également estimé le dirigeant, visant 2 millions de camions soit une part de marché de 50% d'ici dix ans. En 2013, le marché du transport de camions entre la France et l'Angleterre pourrait progresser de 2% malgré la conjoncture difficile, a-t-il ajouté.

Concernant le rachat des navires du transporteur maritime SeaFrance et le lancement du service, MyFerryLink en 2012, Jacques Gounon a par ailleurs déclaré que cette activité pourrait "être ramenée à l'équilibre assez rapidement si la Concurrence britannique nous laisse travailler".

La Commission britannique de la concurrence, qui a rendu un avis préliminaire défavorable à cette acquisition, évoquant un potentiel risque d'atteinte à la concurrence, doit rendre sa décision dans ce dossier courant avril.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

March 21, 2013 02:30 ET (06:30 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-