BFM Patrimoine

Bond spectaculaire des fusions-acquisitions aux Etats-Unis

Hausse des opérations de fusions-acquisitions aux Etats-Unis

Hausse des opérations de fusions-acquisitions aux Etats-Unis - -

Au premier trimestre, 50% des opérations dans le monde se sont faites aux Etats-Unis. Pour autant, les banquiers ne parlent pas encore d'âge d'or.

A chaque semaine son lot de grosses opérations aux Etats-Unis. Ce lundi 15 avril, pas moins de deux "deals" pour un montant de 40 milliards de dollars.

Depuis le 1er trimestre, les Etats-Unis font la course loin devant dans le domaine des fusions-acquisitions. Un début prometteur même s’il reste quelques incertitudes.

L'équation parle d'elle-même. Au premier trimestre, 50% des opérations dans le monde se sont faites aux Etats-Unis. Près de 270 milliards de dollars au total, dans des domaines aussi variés que l'alimentation, les PC et les télécoms.

Le terreau est fertile

Par rapport à l'an passé, le bond est spectaculaire (+89%) et les raisons sont multiples. Il y a d'abord un effet fiscal, beaucoup d'opérations prévues début 2012 ont été reportées en fin d'année, voir début 2013. Ensuite le terreau est propice, les marchés américains sont au plus haut et historiquement, plus le Dow Jones est élevé plus les deals foisonnent. Et il y a les taux bas de la Fed, l'argent emprunté ne coûte pas cher.

Cela étant, les banquiers d'affaires ne parlent pas encore d'âge d'or. Sur le plan psychologique, beaucoup sont encore assez prudent à cause des soubresauts en zone euro. Beaucoup attendent que l'économie américaine soit plus solide.

Aurélie Boris et correspondante de BFM Business à New-York