BFM Patrimoine

AVANT WALL STREET: Les contrats proches de l'équilibre avant de nouvelles statistiques

BFM Patrimoine
NEW YORK (Dow Jones)--Les prix des contrats à terme sur les indices actions américains sont proches de l'équilibre vendredi avant l'ouverture, après un fort rebond à Wall Street jeudi, tandis que les investisseurs demeurent prudents avant une no

NEW YORK (Dow Jones)--Les prix des contrats à terme sur les indices actions américains sont proches de l'équilibre vendredi avant l'ouverture, après un fort rebond à Wall Street jeudi, tandis que les investisseurs demeurent prudents avant une nouvelle salve de statistiques économiques.

Les investisseurs attendent notamment la publication, à 15h55, de l'indice de confiance des ménages de l'Université du Michigan pour la mi-juin. Les économistes prévoient en moyenne une augmentation de l'indice à 84,7 en juin, soit le niveau de confiance le plus élevé depuis juillet 2007. Les chiffres de la production industrielle pour mai seront quant à eux publiés à 15h15. Les économistes tablent sur une hausse de 0,1% sur un mois.

Peu avant l'ouverture, le département du Travail a indiqué que les prix à la production aux Etats-Unis avaient augmenté en mai, pour la première fois depuis trois mois, en raison de la progression des prix de l'énergie. L'indice des prix à la production a crû de 0,5% le mois dernier par rapport à avril. Les économistes s'attendaient à une hausse de 0,1%.

Environ 30 minutes avant l'ouverture de la Bourse de New York, le contrat sur l'indice Dow Jones cédait 9 points, soit 0,1%, à 15.108 points. L'indice Dow Jones a rebondi jeudi de 181 points, soit 1,2%, après trois séances consécutives de baisse. Le contrat sur l'indice S&P 500 cédait 2 points, soit 0,1%, à 1.628 points, et celui sur le Nasdaq 100 perdait 2 points également, soit 0,1%, à 2.955 points.

Les investisseurs restent focalisés sur les intentions de la Réserve fédérale américaine (Fed) en ce qui concerne sa politique monétaire, alors que les craintes d'un possible allégement de ses mesures de soutien à l'économie ont récemment fait plier les principales places boursières dans le monde. "Je pense que nous sommes tous condamnés à surveiller la Fed pour déterminer la date à laquelle les banquiers centraux vont commencer à réduire leurs rachats d'actifs", souligne un stratégiste de Wells Fargo. Même s'il pense que la politique monétaire n'évoluera pas avant 2014, il considère que ces inquiétudes pourraient continuer à rendre les marchés très volatils à court terme.

Du côté des entreprises, Groupon avance de 6,9% en préouverture après un relèvement de recommandation de la part de Deutsche Bank, qui est passé de "conserver" à "acheter" sur le titre en évoquant une hausse prochaine des facturations du site d'achats groupés.

(END) Dow Jones Newswires

June 14, 2013 09:04 ET (13:04 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-