BFM Patrimoine

Angola LNG ne devrait pas commencer à exporter avant le 2e trimestre - sources

BFM Patrimoine
LONDRES (Dow Jones)--Angola LNG ne devrait pas commencer à exporter du gaz naturel liquéfié avant le deuxième trimestre 2013, ont déclaré jeudi trois courtiers maritimes à Dow Jones Newswires. Ce projet qui représente 5,2 millions de tonnes d

LONDRES (Dow Jones)--Angola LNG ne devrait pas commencer à exporter du gaz naturel liquéfié avant le deuxième trimestre 2013, ont déclaré jeudi trois courtiers maritimes à Dow Jones Newswires.

Ce projet qui représente 5,2 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an, mené par le groupe pétrolier public angolais Sonangol et le géant américain Chevron (CVX), était censé commencer ses livraisons commerciales au début 2012. Le démarrage a toutefois été reporté à plusieurs reprises.

Angola LNG a accès à sept méthaniers pour l'exportation future de son gaz, mais deux des courtiers ont indiqué que cinq d'entre eux étaient actuellement affrétés par d'autres compagnies dans l'Atlantique et ne seraient pas disponibles avant le deuxième trimestre, tandis que les deux autres navires se trouvent actuellement dans l'océan Pacifique.

Angola LNG n'était pas disponible pour un commentaire.

Les géants européens Total (FP.FR), BP (BP.LN) et Eni (ENI.MI) détiennent chacun une part de 13,6% dans ce projet, tandis que Sonangol en contrôle 22,8% et Chevron, 36,4%.

-Sarah Kent, Dow Jones Newswires

(Version française Céline Fabre)

(END) Dow Jones Newswires

January 31, 2013 10:50 ET (15:50 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-