BFM Patrimoine

Vers une disparition de la loi Pinel ?

Le retour massif des institutionnels dans l'immobilier rend moins pertinent le dispositif de défiscalisation.

La loi Pinel pourrait disparaître d’ici 2022. C’est en tout cas l’avis de Stéphane Desquartiers, p-dg de la Maison de l’investisseur.com sur BFM Business. Ce dispositif de défiscalisation se heurte en effet aujourd’hui à une réalité qui remet en cause sa pertinence.

« Un fait majeur risque de remettre en cause les lois de défiscalisation telles qu’on les connaît pour le logement depuis plus de trente ans », souligne l’expert.

« On a mis en place de fortes incitations fiscales pour pallier le départ des investisseurs institutionnels, il s’agissait d’inciter les particuliers à investir dans le logement », explique-t-il.

>> Téléchargez notre guide Loi Pinel pour connaître tous les détails du dispositif

« Mais aujourd’hui, on constate un retour massif de ces institutionnels qui viennent chercher du rendement. Le fait nouveau est qu’ils investissent dans le logement neuf dans des proportions très importantes, tous les promoteurs le confirment », poursuit Stéphane Desquartiers.

Etant donné que l’on a plus besoin de ce type de dispositifs pour soutenir le neuf, il y a donc de fortes chances que la loi Pinel s’éteigne d’ici 2022. « Oui, car pour les institutionnels, le logement neuf représente le meilleur mix entre la sécurité, le fait d’être préservé de l’inflation et la recherche du rendement », conclut le spécialiste.

la rédaction