BFM Patrimoine

Paris cherche des idées pour son patrimoine d'exception inoccupé

Le Château de Bagatelle, au bois de Boulogne, fait partie des biens immobiliers de la ville de Paris qui sont aujourd'hui vides ou quasi-inoccupés.

Le Château de Bagatelle, au bois de Boulogne, fait partie des biens immobiliers de la ville de Paris qui sont aujourd'hui vides ou quasi-inoccupés. - Stéphane de Sakutin - AFP

La ville de Paris lance ce jeudi un appel à idées pour certains de ses biens immobiliers aujourd'hui inoccupés.

En manque d’imagination mais aussi d’argent frais, la ville de Paris a demandé à des professionnels de réfléchir à ce qu’elle pourrait faire de ses biens immobiliers d’exception aujourd’hui inoccupés.

Un appel à idées est lancé ce jeudi auprès des actuels concessionnaires de propriétés de la ville, de la chambre des métiers, des fédérations, des associations de l’économie sociale et solidaire ou encore des entreprises d’insertion.

Julien Bargeton, l’adjoint d’Anne Hidalgo en charge des finances et des concessions de la ville de Paris, a déjà repéré une bonne dizaine de sites. Parmi eux, "le Jardin d’agronomie tropicale du bois de Vincennes, la rotonde Tisserant, rue d’Alésia, la Caserne des gardes ou la Pompe à feu dans le bois de Boulogne, la Maison de l’Air, dans le parc de Belleville, ou l’Orée du bois, à la Porte Maillot", liste 20 Minutes.

Les candidats aux "bonnes idées" ont jusqu’au 10 décembre pour se renseigner sur les caractéristiques des bâtiments, les visiter même, puis soumettre leurs propositions... Cliquez ici pour lire la suite de l'article.

Julien Mouret