BFM Patrimoine

Les Beckham prêts à perdre 5 millions pour vendre leur villa varoise

Les Beckham se sépare de leur maison du sud de la France.

Les Beckham se sépare de leur maison du sud de la France. - Knight Franck

Le couple a décidé de mettre en vente leur maison du Sud de la France pour 2,77 millions d'euros euros. Ils y ont pourtant réalisé près de 6 millions d'euros de travaux.

David et Victoria Beckham n'ont pas été convaincus par la France. Le couple de stars a décidé de vendre sa maison dans le Sud, à Bargemon (Var). Mais dans leur cas, le terme "se débarrasser" serait peut-être plus approprié que "vendre". L' ex-footballeur et la créatrice ont fixé le prix de la demeure à 2,77 millions d'euros euros, révèle le Sun. Un montant qui ne parait pas dérisoire de prime abord, d'autant que les Beckham ont dépensé 1,7 million d'euros pour acquérir ce bien. Seulement, entre temps, David et Victoria ont entrepris 5,7 millions d'euros de travaux. En fixant un prix de vente aussi bas, les deux Anglais perdent près de 5 millions d'euros.

Les Beckham ont acheté cette propriété du Var en 2003. Avec ses 600 mètres carrés sur un terrain de 80 hectares, 6 chambres, 4 salles de bain et 3 salons, la villa a de quoi séduire. Elle possède également une piscine, un jardin et de nombreuses dépendances. Mais d'après le Sun, le couple n'a jamais été réellement convaincu par les travaux de rénovation. Un voisin a déclaré au tabloïd que les habitants du village n'ont presque jamais vu la famille en plus 10 ans. Leur départ ne sera, donc, pas une grosse perte pour les commerçants du coin.

Une maison hantée?

De plus, la famille préfère dorénavant partager son temps entre Londres et Los Angeles. D'autant que Victoria Beckham va lancer aux États-Unis, le 13 septembre, sa première ligne de maquillage, en partenariat avec Estée Lauder.

Autant de raisons qui expliquent la vente de ce domaine, mais pas pourquoi le couple à décider de le brader. En guise d'explication, Le Sun donne un mot: "Brexit". Le couple préférait-il fuir l'Union européenne tant qu'il est temps? Les Beckham avaient déjà tenté de vendre ce bien, en 2015, pour 4,2 millions d'euros.

Le Daily Mail, lui, est moins terre à terre. Le quotidien pense qu'une telle précipitation ne peut signifier qu'une chose: un fantôme hanterait cette bâtisse du XIXème siècle. La rumeur est en tout bien ancrée chez les villageois, qui connaissent même le revenant. Il s'agit d'un ancien diplomate, Leslie Duck, qui s'y serait suicidé.

-
- © -
-
- © -
-
- © -
Diane Lacaze