BFM Patrimoine

Immobilier: voici les villes où les Français rêvent d'investir

Le réseau Guy Hoquet a interrogé les Français sur les villes qu’ils choisiraient pour réaliser un investissement locatif.

Le réseau Guy Hoquet a interrogé les Français sur les villes qu’ils choisiraient pour réaliser un investissement locatif. - Nicolas Tucat - AFP

Bordeaux et Paris sont les métropoles jugées les plus attractives pour réaliser un investissement locatif, selon un sondage Opinion Way pour le réseau immobilier Guy Hoquet, publié ce mercredi.

Aux yeux des Français, Bordeaux n'est pas seulement la ville où il fait il fait le mieux vivre en France. Son patrimoine immobilier séduit également ceux d'entre eux qui ont les moyens d'investir dans la pierre. Pour un ménage sur cinq, la capitale de la Nouvelle Aquitaine est la métropole idéale pour réaliser un investissement locatif, selon une étude de Guy Hoquet publiée ce mercredi 20 juillet.

C'est en tout cas celle qu'ils choisiraient, en France, s'ils se décidaient à acquérir un logement en vue de le louer. Ce choix n'étonne pas vraiment le réseau d'agences, qui pointe le dynamisme de cette ville "rénovée, proche de la mer, des vignobles, bientôt à deux heures de Paris" avec l’arrivée de la LGV l’année prochaine.

Les ménages qui investissent dans la pierre bordelaise peuvent espérer un rendement moyen de 3% par an. Un placement bien plus intéressant que le PEL, dont le taux de rémunération va d'ailleurs passer de 1,5% à 1% le 1er août prochain.

Paris remonte en flèche

De son côté, Paris remonte de la cinquième à la deuxième place du palmarès des villes où investir, alors qu'elle n'est pas la meilleure "en termes de rentabilité, au vu de ses prix élevés", commente Fabrice Abraham, directeur général de la filiale du groupe Nexity.

Selon le groupe immobilier, le rendement locatif moyen est de 4% à Paris, malgré la mise en place depuis août 2015 de l'encadrement des loyers qui "n’a pas découragé tous les investisseurs".

Car si les prix des logements anciens y sont particulièrement élevés...

Cliquez ici pour lire la suite

Julien Mouret