BFM Patrimoine

Immobilier: quel que soit le prix d'un bien, les acheteurs négocieront

Si les Français jugent les prix de l'immobilier de plus en plus réalistes, 9 acheteurs sur 10 iront de toute façon à la négociation.

Si les Français jugent les prix de l'immobilier de plus en plus réalistes, 9 acheteurs sur 10 iront de toute façon à la négociation. - Philippe Huguen - AFP

Les particuliers qui souhaitent acquérir un logement sont de moins en moins nombreux à trouver les prix déraisonnables. Mais la plupart d'entre eux savent que, quoi qu'il en soit, ils négocieront.

Alors que les études internationales ont souvent tendance à placer l'immobilier français parmi les marchés les plus surévalués du monde, les Français, eux, ont tendance à trouver que l'on se rapproche du point d'équilibre. Selon le dernier baromètre de la négociation immobilière publié cette semaine par Logic-Immo.com et le JDN, les futurs acquéreurs estiment même que les prix des biens immobiliers sont, en ce moment, "plus réalistes que jamais".

Du mieux donc dans les agences et les petites annonces, même s'il reste encore des progrès à faire. Ainsi, au quatrième trimestre 2015, seuls 39,5% des candidats à l’accession ayant un projet d’achat dans les 12 mois considèrent que les prix des biens immobiliers correspondent à la réalité du marché. C’est 1,5 point de plus que lors de la dernière mesure, en avril 2015 et, surtout, 6,4 points de plus qu’il y a un an, rappelle Logic-Immo.

9 acheteurs sur 10 iront à la négociation

Reste qu'une écrasante majorité (91,7%) des personnes interrogées envisagent de négocier les tarifs. Une proportion inférieure de 1,4 point à la dernière édition du Baromètre mais qui demeure élevée. Comment les Français qui souhaitent acquérir voient-ils évoluer les prix dans les mois à venir? Lire la suite sur Lavieimmo.com

Estimez gratuitement votre bien immobilier

null

Léo Monégier