BFM Patrimoine

Immobilier: bientôt 9.000 euros le mètre carré à Paris?

Les prix ont bondi de plus de 5% au premier trimestre, selon Century 21 et Guy Hoquet.

Les prix ont bondi de plus de 5% au premier trimestre, selon Century 21 et Guy Hoquet. - Bertrand Guay - AFP

Les prix de l'immobilier dans l'ancien ont bondi sur un an de plus de 5% dans la capitale, selon les données recueillies par Century 21 et Guy Hoquet. Il faut débourser en moyenne 8.743 euros/m² pour s'offrir un appartement parisien. Et pourtant le nombre des transactions s'envole.

Alors que les prix des logements anciens progressent modérément en France, ils s'emballent dans les grandes villes. Par exemple, à Paris, il faut débourser en moyenne 8.743 euros/m² pour s'offrir un appartement. Century 21 relève qu'au premier trimestre, les prix ont progressé de 5,1% par rapport à la même période de l'an passé. Il s'agit d'un "record absolu" dans la capitale affirme ce réseau de 850 agences immobilières. Même constat chez Guy Hoquet, sa filiale, qui observe au sein de ses 450 agences un prix moyen au m² de 8.277 euros (+5,2%).

Pour l'heure, cette nette remontée des prix ne freine pas les transactions, en progression de 20% de janvier à mars, précise Century 21. "Les prix parisiens peuvent atteindre 9.000 euros le m², certes, mais cela ne peut pas être sans conséquence à moyen terme sur le volume d'activité", avertit Laurent Vimont, président du groupe.

>> Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

Les délais de vente raccourcissent

Quant aux délais de vente, ils ont raccourci pour s'établir à 65 jours en moyenne (3 jours) sur la période, tout en demeurant encore loin des 44 jours observés en 2011 dans la capitale, chez Century 21. Au sein de ce réseau, près de 84% des acheteurs parisiens sont soit des cadres supérieurs et des personnes exerçant une profession libérale (43,2%), soit des cadres moyens (40,4%). La proportion d'employés/ouvriers parmi les acquéreurs a, elle, fondu de près d'un tiers. Ils ne représentent plus que un acheteur sur six dans la capitale.

Des premiers signes de tensions sur l'activité et donc sur les prix, sont pointés par Guy Hoquet, à l'échelle nationale: le nombre d'acquéreurs a bondi de 20% tandis que celui des biens à vendre s'est réduit de 15%, au premier trimestre.

J.Mo. avec AFP