BFM Patrimoine

Ces Parisiens qui investissent dans l'immobilier haut de gamme corse

Les prix en Corse sont 30% moins élevés que sur la côte d'Azur.

Les prix en Corse sont 30% moins élevés que sur la côte d'Azur. - Pascal Pochard-Casabianca - AFP

Avec des prix jusqu'à 30% moins élevés que sur la côte d’Azur, les villas du littoral séduisent toujours autant les acquéreurs, selon Barnes. Sur ce marché les Français représentent 70% des transactions. Essentiellement des Parisiens.

En quête de pied-à-terre ou d'une résidence à l'année, les acheteurs sont de retour en Corse, selon Barnes, attirés par le soleil bien sûr. Mais aussi les prix dans l'île, "sensiblement plus attractifs que ceux de la Côte d’Azur : -20 à -30 % pour les villas et -50 % pour les terrains", selon la proximité ou non des plages, d'après le spécialiste de l'immobilier haut de gamme. Et depuis 2005, les prix sont en baisse aussi selon la gamme : de 10 à 15 % pour les biens de moins de 1,5 million d'euros, et jusqu'à 40 % pour ceux supérieurs à ce montant.

Un argument de poids pour la clientèle fortunée, nationale et internationale, "de plus en plus nombreuse à s’intéresser aux villas et domaines les plus emblématiques", explique Thibault de Saint-Vincent, Président de Barnes.

Les Parisiens très présents

Mais les plus friands de l'île de beauté demeurent les Français, et pour 80% d'entre eux les Parisiens. Les acquéreurs étrangers (Allemands, Suisses, Anglais, Belges et Russes, etc.) représentent 30 % des transactions chez Barnes. Leurs secteurs préférés… Pour lire la suite, cliquez ici.

L. M.