En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les enseignants sont particulièrement exposés à diverses formes de violences dans l'exercice de leur métiers (image d'illustration).
 

Un enseignant sur deux a une assurance "spécial profs", révèle Le Parisien. Ils sont de plus en plus nombreux à faire ce choix: le nombre de souscriptions a augmenté de 2,7% entre 2011 et 2014.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • roperc'h
    roperc'h     

    ce pays va vraiment à vau-l'eau

  • clamecy09
    clamecy09     

    Des que l'on touche à un cheveu des chères "têtes blondes", les enseignants sont les premiers dans la rue. Faut assumer. D'autre part ces enseignants sont loin d'être les seuls et plus touchés. Allez faire un tour aux urgences !!!!

  • B500
    B500     

    C est quand meme malheureux... Mais c est l effet boomerang : on vote a gauche et apres on se plaint du resultat.
    Quant a dire si c est la profession la plus touchée, comme il est ecrit dans l article, les policiers, gendarmes, pompiers, gardiens de prisons, chauffeurs de bus etc... passent pour des danseurs d operettes alors...

  • gloups29
    gloups29     

    Vous écrivez "alors que l’Education nationale ouvre peu de dossiers pour défendre ses fonctionnaires mis en cause", comment et quand ouvrir un dossier ? J'ai éte diffamée sur twitter, attaquée en tant qu'enseignante et ma direvtion m'a dit que c'était une affaire de droit privé. Seule une sanction pedagogique a été prise. Pouvez vous completer ce point. Merci.

  • AgentK3
    AgentK3     

    Bien fait car sûrement les premiers à voter pour des dirigeants de plus en plus laxistes!

  • Titane
    Titane     

    Pareil aux urgences des Hopitaux des agressions verbales et physiques toujours par les mêmes être humains provenant de la racaille .
    Chut il ne faut rien dire.

  • boubas
    boubas     

    les profs sont plus a la hauteur c est triste l éducation en France

  • MENUSBOIS
    MENUSBOIS     

    La racaille prospère, on ne respecte plus rien, on insulte on agresse dès le plus jeune âge et même à l'école. Quel pays de misère ! Il faudrait remettre de l'ordre dans notre belle France; mais il est sans doute trop tard. Nos incapables de gouvernants ne font qu'accompagner le Pays vers son déclin. Et dire que mon grand père est mort à Verdun pour ça.

  • CATHO91
    CATHO91     

    A l'hôpital, à l'école, à la banque "surendettement" spécialité Banque de France, enfin partout. On va y avoir droit dans la rue. Avant de pouvoir vivre ensemble, il faudrait que nos concitoyens d'autre culture se placent spontanément dans une autre logique qu'épidermique et cultuelle.
    Pour la santé, pas d'accomodation : accepter le service tel qu'il est sans insulter voir molester le personnel. Sur le plan administratif, accepter le rejet d'un dossier incomplet ou non recevable sans insulter ou sans invoquer (une proportion non négligeable de nos concitoyens de confession..). Enfin, comment notre gouvernement peut-il parler ou avoir l'espoir d'un vivre ensemble?

    iamagic
    iamagic      (réponse à CATHO91)

    Ah! Oui bien dit! Je souscris à vos propos!

  • AgentK3
    AgentK3     

    Bien fait car sûrement les premiers à voter pour des dirigeants de plus en plus laxistes!

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire