En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dans le détail, 674.200 candidats La série générale détient le taux de réussite le plus élevé avec 85,9% de lauréats.obtenu le brevet, sur 791.200 candidats qui s'étaient présentés à l'examen.
 

Au total, 674.200 candidats ont obtenu le brevet, sur 791.200 candidats qui s'étaient présentés à l'examen. Une majorité d'entre eux ont obtenu une mention.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    1

  • AgentK3
    AgentK3     

    Bientôt 100%... Mais donnez-leur et plus besoin de payer des profs pour corriger.

  • rowl
    rowl     

    avoir donné

  • rowl
    rowl     

    "Le taux de réussite au Brevet en hausse, à 85,2% " mais ils ne savent toujours pas lire, écrire et compter correctement ! Mais on peut comprendre les enseignants, risquer sa vie (se faire égorger) pour avoir donner une mauvaise note serait bête ...

  • elminster
    elminster     

    Vive les socialos démagos, les rois de l'embrouille, tout les rapports nationaux et internationaux nous traite de cancre mais notre système scolaire reste irréprochable via ces merveilleux résultats.

  • Maxoue
    Maxoue     

    Comment peut on encore appeler ça une réussite ???? c'est un examen galvaudé depuis une trentaine d'années.....

  • AUTREMENT DIT
    AUTREMENT DIT     

    JE NE COMPREND PAS. Distribuez ces diplômes BAC et BREVET (21/20 plus con tu meurs)en fin d'année comme ça, on n'emmerdera pas les français avec des statistiques qui ne veulent plus rien dire. En effet, il y a de plus en plus de reçus et pourtant d'après les observations européennes et internationales notre système éducatif est de plus en plus mauvais. L'arrêt des examens génèrerait des économies et le maintien de l'éducation et de la formation en l'état actuel permet de grossir un électorat, sans travail, amorphe et dépendant qui n'est plus en capacité de comprendre et se rebeller et c'est excellent pour les hommes politiques et leur accès au pouvoir. Des fautes d'orthographe par millier partout avec 94% de réussite au BAC, pauvre MOLIERE, pauvre HUGO quasiment inconnus mais on ne peut pas lire et comprendre les grands auteurs en regardant la téléréalité et les séries policière au moins à 80% sur nos écrans.TRISTE!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire