En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Photo d'illustration
 

Le Syndicat national des lycées et collèges (Snalc) propose de répartir les collégiens par groupes en fonction de leur niveau. Dans quel but?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • Belaparte
    Belaparte     

    Oui. Les classes de niveau au collège sont une très bonne idée. C'est nouveau, mais en fac en anglais, nous avons désormais deux niveaux et je vois la différence et les bénéfices, l'idéal étant 3 niveaux. Cela doit commencer au collège, et non en primaire où l'on doit donner les mêmes bases à tous avant de les conforter dans leur individualité.

  • eric2503
    eric2503     

    les classes de niveau existe depuis leur abolition... pourquoi croyez vous qu'il existe des options comme le latin, le grec ancien etc, sinon pour y admettre les meilleurs élèves...

  • olliviertronche
    olliviertronche     

    Bien en phase. Le maçon qui a construit ma maison venait en mercedes, moi je ne peux pas me la payer...Il a donc réussi à fonder une entreprise, à faire vivre ses employés, avec un niveau de diplôme assez bas (je suppose). Le diplôme ne fait pas tout, et de nombreuses personnes se révèlent dans la vie active.

  • olliviertronche
    olliviertronche     

    La discrimination se fait de toute façon à l'arrivée dans la vie active, par l'importance, trop forte, que l'on donne au diplôme en France. Une formation bien valorisée car entamée assez tôt, aurait plus de valeur qu'une absence de diplôme après avoir suivi dans la difficulté des années généralistes. Voir ce qui se fait en Suède (je crois) : à l'entrée au collège, les élèves sont orientés vers 3 filières en fonction de leur niveau, avec possibilité à tout moment de passer d'une filière à l'autre en fonction de l'évolution de l'enfant. Ceux qui partent en apprentissage deviennent des pro efficaces, bien plus motivés que nos jeunes orientés dans ces formations 'par défaut'.

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    "peut"

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    où on peu... où il préfère t :)) dommage collatéral... mais aujourd'hui c'est la totalité de la classe qui est sinistrée par les petits blaireaux

  • timinet
    timinet     

    Alors si l'élève est brillant en math et nul en Français, on le met où?

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    noooon ?? 40 ans plus tard on comprend enfin que ce n'est pas avec la démagogie qu'on conduit un pays ? Trèèèèès bien le snalc. Enfin une bonne idée. Dommage que ce ne soit pas un syndicat très puissant et que les neuneus des bisounours vont l'étouffer vite fait !

  • trabucaire
    trabucaire     

    enfin un peu de logique

  • mirabelle
    mirabelle     

    Et oui surtout le gamin qui porte le sweet avec l'inscription narco traficant dessus au Mureau à côté d'Hollande bel exemple pour l'avenir ce gamin à tout compris de la politique de gauche avec les salles de shoote ,il a trouvé son futur emploi

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire