En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des enfants à l'école fin août 2012, à Vitrolles. (photo d'illustration)
 

Initialement prévue le 29 août, la pré-rentrée 2014 des enseignants sera finalement reportée au lundi 1er septembre, le même jour que la rentrée des élèves.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • Laurent Bernier
    Laurent Bernier     

    Et EdouardC, je le répète, je ne parle pas des professeurs des écoles, mais des profs en collège et lycée !!! Donc inutile de me faire la liste de vos tâches... (?!)

  • Laurent Bernier
    Laurent Bernier     

    Voilà pourquoi il est impossible de parler avec vous...
    Vous amalgamez, vous caricaturez mes propos pour tenter de vous en sortir.
    Donc, NON je ne mélange pas professeurs des écoles et profs en collège et lycée, leur travail est différent, comme le dit d'ailleurs Edouard C:

    - "Il y a un monde entre un enseignant du primaire et un prof de collège ou de lycée."
    Pendant que Denis D m'écrit lui

    -"A vous entendre il y a aussi une différence nette entre les profs des écoles et ceux des collèges et lycées...à quel titre?"

    Qu'est ce que vous êtes drôles, parlez entre vous, vous n'avez pas l'air d'accord sur la question et je crois que vous êtes respectivement prof et prof des écoles en plus...

    C'est assez incroyable de voir le peu d'arguments que vous avancez, ça me conforte clairement dans ce que je pense...

    Finalement, vous ne dîtes que; "vous ne connaissez rien au monde de l'enseignement ?", "vous êtes une caricature" "vous n'avez pas l'air assez ouvert" "les profs qui donnent des cours particuliers c'est un cliché" ...

    On peut le résumer tout ça à "vous ne savez rien, vous dîtes n'importe quoi"
    Bon... Et sinon ?! C'est un peu léger comme argumentaire pour répondre à tout ce que j'avançais, à savoir par exemple que les profs répètent le même programme d'une année sur l'autre, à la VIRGULE PRES, on a tous récupéré les contrôles de la grande sœur ou du grand frère qui avait eu le prof 2 ans plus tôt... ou encore que les corrections de copies se font pendant les contrôles donc pendant les heures de cours, il est alors intéressant de savoir comment les profs occupent les 17HEURES restantes de leur semaine (hors cours).
    Même si ces 17 heures sont chargées, c'est le cas dans tous les métiers ?!
    Donc, concrètement, dîtes moi en quoi votre métier est plus dur qu'un autre ???
    Parce qu'il s'agit bien de ça là, il serait plus dur que celui d'un maçon qui se ruine le dos ou qu'un manutentionnaire en usine, eux se contenteront de 5 semaines de congés payés... Haaa mais eux n'ont pas fait les mêmes études ?! Alors tant pis pour leur g...
    Vos études vous donnent-*elles le droit de bosser moins que les autres ?

    Et à propos des profs qui m'auraient marqué, effectivement, il y en a... 2...
    C'est faible sur toute une scolarité... Mais je ne vois pas le rapport avec ce qu'on disait... Vous semblez plus à l'aise dans l'esquive...On ne vous demande pas de nous "marquer", faîtes juste votre boulot et arrêtez de vous plaindre, je le répète, dans un pays où chacun doit faire des efforts, votre attitude est indécente.

    Et, franchement si c'est pour répondre "vous ne connaissez vraiment rien" Ce n'est pas la peine de répondre... Je le répète, j'ai dans mon entourage une personne du privé qui a enseigné un temps dans le public et qui me confirme ce que je dis ici et une autre qui est prof en attente de poste et qui n'est franchement pas pressée de se bouger !

    Donc, je me fous de votre avis, je vous dis juste "Bougez-vous ! parce que vous gavez tout le monde !"

  • denisd
    denisd     

    Laurent Bernier vous êtes un numéro, et vous ne connaissez manifestement, effectivement, rien, au monde de l'éducation. Il est cependant triste que vous vous permettiez de jugez les profs du haut de vos certitudes inébranlables, vous semblez d'une haine et d'une aigreur....
    A vous entendre il y a aussi une différence nette entre les profs des écoles et ceux des collèges et lycées...à quel titre?
    Je passe sur les clichés des profs qui donneraient plein de cours particuliers, ceux qui ne veulent pas bouger ( on est presque tous obligés de se taper des années à 500 km de chez soi en ile de france, on ne choisit pas le lieu ou l'on enseigne contrairement à ce que vous croyez.
    Vous êtes une caricature et vous n'avez aucune idée de ce qu'est la vie d'un prof. Personnellement, j'ai déjà travaillé dans le privé, je connais les deux côtés.
    Bref, de toute façon vous n'avez pas l'ouverture d'esprit nécessaire pour avoir une discussion un tant soit peu constructive.
    Gardez vos certitudes...mais à vôtre place, et si vous avez des enfants, ca me rendrait malade de les laisser à des incompétents comme nous. Comment le supportez vous? ...il ne doivent pas être si mal ces profs finalement.Allez, avouez le, au fond de vous je suis sûr que vous ne croyez pas à ce que vous dites, et je suis également certain que vous avez le souvenir de profs qui vous ont positivement et profondément marqué, que vous avez aimé. Aimez nous Laurent Bernier ! Je vous aime moi malgré vos horreurs!

  • EdouardC
    EdouardC     

    C'est bien un des soucis : l'amalgame fait par beaucoup de personnes y compris les médias lorsqu'ils utilisent le terme les enseignants. Il y a un monde entre un enseignant du primaire et un prof de collège ou de lycée. Que ce soit au niveau du temps de travail, de la rémunération, des indemnités, des heures supplémentaires (inexistantes dans le primaire)... Peu de gens le savent et beaucoup mettent tout le monde dans le même panier.
    Ceci étant, vous n'avez manifestement jamais travaillé dans l'enseignement, donc n'êtes pas à même de juger si le travail est fatigant ou non. De la même façon, je ne connais pas votre emploi, mais ne me permettrais pas de le juger facile ou usant , sauf à l'avoir pratiqué pendant un certain temps.
    Vous auriez une classe pendant une année scolaire complète avec tout ce que cela implique de préparation, de rencontres avec les parents, de prise en charge des élèves en difficultés, de réunions à l'initiative de notre hiérarchie, de l'absence de moyens donnés pour travailler, vous changeriez peut-être d'avis.

  • Laurent Bernier
    Laurent Bernier     

    Je parlais des professeurs en collège et lycée, vous n'êtes donc pas concerné. (?!)

  • EdouardC
    EdouardC     

    Manifestement, vous ne connaissez pas vraiment le monde enseignant ! Je suis instituteur (puis maintenant professeur d'école) depuis plus de 30 ans. Je ne suis pas égoïste, ne fait pas de caprices (d'ailleurs je n'ai jamais entendu parler de cette demande avant aujourd'hui !) Pouvez-vous dire clairement les petits avantages qui sont les miens ? La correction des cahiers ne s'est jamais faite pendant la classe pour ma part, et je ne connais pas de collègues qui procèdent de la sorte.
    Ensuite, ce n'est pas parce qu'un soit disant responsable syndicaliste - plutôt irresponsable - fait des annonces fracassantes que tous les enseignants sont à loger à la même enseigne.

  • EdouardC
    EdouardC     

    Je suis professeur d'école (école primaire). Nous n'avions jamais entendu parler de ce refus de travailler la dernière journée d'août. Ce n'est pas un problème pour la majorité des enseignants, contrairement à ce que sous-entendent certains responsables syndicaux plutôt irresponsables. Dans mon école nous ajoutons même une deuxième journée de pré-rentrée pour préparer correctement l'accueil de nos élèves. Et nous ne sommes pas les seuls ! De plus avec la mise en place des rythmes, la rentrée risque d'être délicate si elle n'est pas correctement préparée. (que l'on soit ou non d'accord avec cette mise en place qui d'ailleurs - mais c'est un autre sujet - n'a plus qu'un très lointain rapport avec les rythmes soi disant meilleurs pour les enfants.)
    Non, tous les enseignants ne sont pas des nantis, contrairement à ce que pensent certains. Ceux qui se permettent de donner des leçons devraient également venir travailler dans le secteur public et s'apercevraient bien vite que la vie n'y est pas aussi belle qu'ils se l'imaginent !

  • Laurent Bernier
    Laurent Bernier     

    Arrêtez un peu votre cinéma... Plus personne ne vous croit !
    Vous dîtes qu'il manque des profs alors que certains profs sont en "attente " de poste tout en étant rémunérés, une HONTE, surtout que si on ne propose pas à ces profs, LA matière qu'il souhaitent dans LA région qu'ils souhaitent, ils refusent et restent chez eux à glander et à toucher leur salaire ! Exemple; un prof de math peut enseigner la physique et envisager de déménager (quand on est jeune il faut se bouger...)
    Mais non, il va faire le difficile ! (j'en ai dans mon entourage)
    C'est ainsi que l'éducation nationale fait appel à des personnes du privé qui n'ont parfois, même pas toutes les qualifications pour enseigner la matière enseignée, par contre ils ont envie de bosser, EUX !
    J'ai aussi une amie qui a enseigné dans le public en venant du privé, elle ne tient pas du tout le même discours que vous, (c'est bizarre hein ?!) elle a le souvenir de profs pas vraiment impliqués et plus préoccupés par leur petit confort que par la réussite des élèves !
    Vous vous dîtes débordés, mais alors pourquoi, des profs trouvent le temps de donner des cours dans le privé en plus de leur semaine au collège/lycée???
    Je le répète, bossez dans d'autres secteurs quelques mois et vous allez comprendre ce que c'est la fatigue !
    Comme vous dîtes : "sans l'avoir vécu on ne peut pas savoir ce que peut représenter en terme de fatigue des heures de cours"
    C'est pareil dans l'autre sens ! Et je ne comprends pas ?! votre travail serait plus fatiguant qu'un autre ???!!!
    Surtout avec la quantité de vacances que vous avez... Le simple fait que vous vous plaigniez démontre bien que vous êtes complètement déconnectés de la réalité ! Arrêtez de nous saouler, on en a marre de vous entendre pleurnicher ! Toujours les mêmes privilégiés qui nous gonflent, les profs et la SNCF, les mieux lotis ! Je préconise un monumental coup de pied dans l'arrière train pour remettre tout ce petit monde dans le rythme ! Avec certaines personnes, les méthodes les plus basiques sont les plus efficaces !

  • denisd
    denisd     

    Laurent Bernier vous vous trompez lourdement.Ne croyez pas que le métier d'enseignant est simple et facile.Face à la pénurie de prof actuellement, de nombreuses personnes du privé viennent tenter l'aventure et déchantent aussitôt. Dernier en date : un ex ingénieur en informatique a démissionné pour venir faire prof de maths dans mon collège. Après un an de boulot par dessus la tête, bien plus qu'avant de son propre aveu, et dans conditions plus dures qu'auparavant dans sa boite, il compte revenir dans le privé.Et ce n'est pas le seul exemple.
    Croyez moi, je sais qu' il est tentant d'accabler les profs, c'est tellement facile et habituel, mais sans l'avoir vécu on ne peut pas savoir ce que peut représenter en terme de fatigue des heures de cours même avec des élèves sérieux.Ensuite prétendre que les profs font 18 heures par semaine c'est simplement d'une naïveté sans nom.Après 11 ans de carrière je suis en moyenne a 40 heures, dont 20 devant élèves et ca en vaut bien plus. S'il vous plaît arrêtez de dénigrer cette profession. En ce qui concerne la pré rentrée encore beaucoup d'imprécisions dans les commentaires des uns et des autres.Non nous ne rentrerons pas en même temps que les élèves...

  • Laurent Bernier
    Laurent Bernier     

    A l'heure où tout le pays doit faire des efforts, les caprices de certains sont juste indécents...
    Mettez les dans le privé quelques mois, là ils comprendront leur douleur... Plus que marre de cette petite bourgeoisie de gauche, égoïste, sa préoccupation première est de conserver tous ses petits avantages en se foutant pas mal que la majorité des français bosse 2 fois plus qu'elle.
    En quoi consiste la préparation des cours quand le programme reste le même d'une année à l'autre ?
    Quant à la correction des copies, elle se fait pendant les heures de cours... Quelle est alors cette charge de travail si énorme qu'elle les empêche de bosser plus ?

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire