En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
People participate in a workshop during the "Nuit Debout" (Up All Night) movement against the French government's proposed labour reforms at the Place de la Republique in Paris on April 30, 2016.  MIGUEL MEDINA / AFP
 

Des chercheurs ont fait passer des questionnaires en avril place de la République pour mieux connaître le public de "Nuit Debout". Leurs premières conclusions balayent de nombreuses idées reçues. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Loubencat
    Loubencat     

    Et vous avez oublié ceux qui ont des insomnies et qui tentent de passer le temps

  • grognon
    grognon     

    des gauchistes en tout cas.

  • pistache33
    pistache33     

    A mon avis les gens qui assistent aux nuits debout sont des gens qui ne bossent pas qui vivent sur le dos des contribuables

  • pigeon
    pigeon     

    des journalistes

  • Seth69
    Seth69     

    Moi j'y vais souvent à nuit debout. J'en suis même rémunéré. Boulot de nuit et debout. ;-))

  • grognon
    grognon     

    bizarre, la question sur l'appartenance à la gauche ou à la droite n'est pas posée. Ce sont bien des électeurs de Hollande déçus.

  • grognon
    grognon     

    ce sont les électeurs déçus de la gauche, on les comprend. Hollande va perdre des voix.

Votre réponse
Postez un commentaire