En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Plusieurs couacs ont entaché l'édition 2017 du baccalauréat.
 

Accompagné de son lot de couacs et de dysfonctionnements en tout genre, le baccalauréat 2017 n'a pas échappé à la tradition. De nombreux enseignants et élèves appellent aujourd'hui à une réforme profonde de cet examen vieux de plus de 200 ans. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • sclp
    sclp     

    Le ministre nous dit que ça n'est pas grave car il y en avait déjà avant des couacs ... ça promet non ?

  • JJGB
    JJGB     

    Face à tant de haine, d'inexactitudes, de caricatures, je ne peux, moi, Enseignant, me taire davantage !!

    Je n'ai qu'une ambition : l'anonymat ! Mais là, trop c'est trop !

    Je passe le florilège d'insultes que je peux lire ci-dessous, notre Nation mérite plus de hauteur!

    Quant à votre "enquête journalistique", elle est purement à charge ! Donc, illégitime !

    Je suis un humble maillon des Personnels permettant, je l'affirme haut et fort, de passer ce diplôme fondateur de notre Nation, dans les meilleures conditions! Et j'en suis fier !

    Je vous laisse, tous, à vos préjugés...

    benpardi!
    benpardi!      (réponse à JJGB)

    Lorsque je reçois des C-V de bac + 2 bourrés de fautes d'orthographe, c'est aussi de la caricature ou la démonstration que quelque chose ne fonctionne pas (plus) ?

  • yanarf
    yanarf     

    les responsables trop payés qui décident de faire repasser les épreuves méritent des claques et seraient bien inspirés de démissionner .

  • danbas84
    danbas84     

    L'éducation nationale a atteint des sommets en inefficacité .... pour ne pas dire incapacité ...... 40 ans de réforme .... 40 ans de politique éducative de moins en moins éducative ....

Votre réponse
Postez un commentaire