En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des camions passent sous un portique écotaxe, en juin dernier, dans le nord de la France.
 

Les manifestants en Bretagne ont fait tomber à terre un cinquième portique dimanche. Des équipements qui risquent de coûter très cher aux contribuables.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

86 opinions
  • faimdete
    faimdete     

    brûler le symbole d'un impôt de trop c'est de la violence, par contre dépouiller des touristes, casser et piller des vitrines c'est de la révolte sociale, aussi on peut
    piller les caisses en arrosant syndicats, en cumulant les postes juteux ,
    ainsi va la France, ceux qui sentent sous les bras en fin de journée ne veulent
    plus se taire et c'est très bien.

  • RACOL
    RACOL     

    excactement : ce sont des VOYOUS et la justice indépendante laisse faire

  • RACOL
    RACOL     

    Les payeurs doivent être les casseurs : c'est la loi, nous on en a marre : des socialos, des bretons, des corses, des régions, des corporatismes et du bordel ambiant : nous les CONTRIBUABLES

  • anticonstitutionnellement
    anticonstitutionnellement     

    Vous comme beaucoup , ne faites pas de votre cas une généralité , moi comme beaucoup comprennent ces travailleurs français ^^

  • contribuablelambda
    contribuablelambda     

    Qui a payé pour le saccage du trocadéro par les noirs & arabes ??? Le contribuable blanc.
    Qui a été sanctionné ??? Personne.

  • jackyguillet
    jackyguillet     

    le plus triste dans l'histoire c'est que se sont des adultes qui ont détruits des portiques, c'est une honte on peu négocier sans casser. Mais faut pas vous leurrer messieurs les casseurs avec les photos des journalistes il sera facile pour la police de vous retrouver et de vous traduire devant la justice car ce n'est pas aux contribuables de payer vos conneries.

  • papaona
    papaona     

    La violence et la casse n'est justifiées nul part. Et moi comme beaucoup on est pas d'accord de payer du vandalisme, point. Veuillez laisser en partant vos coordonnées à BFM et ceux de vos amis l'état vous enverra la facture.

  • keyane
    keyane     

    a la différence c est pour la bonne causse ,dans les cité c est pas justifié...et il n y a que comme ça que l ont peut se faire entendre ras le bol de payés et qui payes l intervention des force de l ordre dans les cité et la il ne le dise pas que c est nous les contribuable qui allons payer!!! je suis d accord de payés pour les béret rouge mais pas pour les cité

  • papaona
    papaona     

    Justement voilà le gros problème, les bérets rouges ne font pas mieux que tous ces voyous de banlieues ou d'ailleurs, si toutes les villes de gauche touchées par le chômage devaient se comporter comme des voyous, l'addition serait encore plus lourde que celle laissée des 10 dernières années et pour tous les contribuables.

  • keyane
    keyane     

    papaona toujours en train de râler pour ton FH quand dans les cité il casse tous c est surprenant qu il ne dise pas tous haut que c est les contribuable qui vont payé ,et je suis d accord avec les bérets rouges et qui je l espère pensera a nous les oublié

Lire la suite des opinions (86)

Votre réponse
Postez un commentaire