En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Education, Vincent Peillon
 

Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé vendredi la création de 4.000 postes dans les collèges ainsi que la suppression de la note de vie scolaire.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • Samira Oudjhani
    Samira Oudjhani     

    Bonjour,
    Je vous contacte concernant un réel problème « le non-remplacement des enseignants absents conforte l’idée que l’état abandonne, là aussi, ces missions républicaines »
    Je suis déléguée parent d’élève sur un collège en Seine Saint Denis à Tremblay en France le collège René Descartes. Nos enfants sont sans profs d’anglais et d’histoire géo depuis le 05/11/2013 ces enseignants ont à leur charge plus de 120 élèves chacun c’est une honte quant à la continuité du service public on peut s’assoir dessus. Après plusieurs appels au rectorat de Créteil un courrier avec accuse de réception à la rectrice de Créteil ainsi qu’à l’inspecteur de l’éducation nationale à Bobigny aucune réponse tout le monde semble s’en laver les mains et Monsieur le ministre de l’intérieur vient de mobiliser des moyens tout à fait inutile pourquoi pour faire annuler le spectacle d’un artiste, mais où allons-nous !!!!!!!
    C’est scandaleux l’état ne voit –il pas ou sont les vrai problèmes des français ???????

  • lillois
    lillois     

    quand un élu pensera à rembourser notre endettement qui va finir pas nous éclater à la figure

  • lillois
    lillois     

    il recrute pour faire du gardiennage,mieux vaut les envoyés à la mosquée

  • pirate14
    pirate14     

    C'est une véritable avalanche ! 60.000 recrutements annoncés en 2012, 10.000 supplémentaires en septembre 2013, 4.000 pour ce mois de décembre : cela fait un total de 74.000 créations de postes. A ce rythme - qui n'est pas scolaire lui-, le budget de l'Education Nationale va exploser et nos poches de contribuables se vider un plus.Ce sont les mêmes poches que l'on pompe à travers le financement des nouveaux rythmes scolaires par les collectivités locales. Il semble que M.Peillon n'ait trouvé d'autre solution aux problèmes qui assaillent l'Education Nationale qu'en appuyant compulsivement sur la gâchette " créations de postes ". Ce personnage aussi prétentieux qu'inefficace, devrait logiquement au prochain remaniement ministériel prendre la direction de la sortie...

  • Gilbert Meyze
    Gilbert Meyze     

    ENT et PRONOT deux progiciels sans nom que personne ne maîtrise en midi pyrénées, à quand la suppression idem LOUVOIS !?...

  • felicie
    felicie     

    J'allais le dire..

  • chubuchubu
    chubuchubu     

    Encore un coup d’épée dans l'eau. Mais ou prennent t'il tout l'argent pour payer encore 4000 postes de fonctionnaire. Dans nos poches eh oui tellement facile.

  • sarah040000
    sarah040000     

    ouiiiiiiiiiiiiiii!

  • sarah040000
    sarah040000     

    et oui tout à fait d'accord !!!!

  • sarah040000
    sarah040000     

    bien sur ils deviennent fous débiles ce gouvernement il distribue lui aussi et pour quoi faire les quartiers dits "sensibles -" on rêve ....pauvre France que de gabegie pas sérieux ....démission de tout ce gouvernement de nuls d'incapables!!!!

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire