En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marche "en solidarité avec le peuple syrien", place de la République à Paris, samedi 14 mars 2015.
 

VIDEO - Des centaines de personnes ont défilé en soutien au peuple syrien cet après-midi entre place de la République et Hôtel de Ville, à l'occasion du quatrième anniversaire de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • titi82
    titi82     

    La célébrissime relookeuse attaque en justice l'organisation Miss Nationale pour "publicité mensongère"...


    Si elle mène une bataille contre les leggins, les collants couleur chair, les escarpins pas modernes ou encore les lèvres ventouses, cette-fois, Cristina Cordula est en colère contre l'organisation Miss Nationale et l'attaque d'ailleurs en justice.

    Souvenez-vous, en décembre dernier, la styliste et relookeuse recevait une pluie de critiques après avoir été absente lors d'un défilé de lingerie avec toutes les candidates au titre. Les fans, venus en masse pour la rencontrer, se montraient alors déçus et montaient au créneau.

    Mais l'animatrice de la chaîne M6 avait rapidement rectifié le tir, expliquant qu'elle n'avait jamais signé un quelconque contrat.

    Aujourd'hui, Cristina a décidé de mener l'affaire devant les tribunaux et assigne les organisateurs en justice pour utilisation de son nom et de son image sans autorisation et "publicité mensongère".

    "La procédure est en cours pour essayer de gommer les préjudices liés aux actions des uns et des autres" a indiqué son avocat. La reine des shoppeuses réclamerait 40 000 euros de dommages et intérêts à en croire nos confrères de La Voix du Nord.

    Ces derniers précisent que l'animatrice avait tenté de résoudre le problème à l'amiable mais n'avait alors reçu aucune réponse.

  • mamed
    mamed     

    le régime était très stable, et BHL avec sa bande ,il voulait répéter le même scénario que la LYbie ,la France et d'autres ont commencer à armer des milices ,qui s'avère après qu'ils étaient des extrémistes religieux ,qui sont devenus EI ,Daech,..etc.
    et c'est le Qatar et l'A . Saoudite qui financent...

  • Maxoue
    Maxoue     

    Pourquoi ne vont ils pas défiler en Arabie saoudite ,en Égypte,en Tunisie,au Maroc,en Iran etc.etc.

  • 37berry
    37berry     

    Je vous présente les coupables :::::: Les Etats-Unis menacent l’armée irakienne, et passent même à l’acte !!!!!
    Dans une vaste offensive, l’armée irakienne, aidée par des forces chiites et des volontaires, vient de libérer Tikrit. Aucun des coalisés étatsuniens n’était présent. Les Etats-Unis ne peuvent tout de même pas laisser leurs chers « ennemis » se faire décimer sans aucune action de leur part. Et ils ont réagi, en effet… mais contre l’armée irakienne!!!!!!!!!!
    Pendant que les soldats irakiens se battaient dans Tikrit, les avions américains ont bombardé une base de l’armée dans l’ouest de l’Irak, dans la province d’al-Anbar. Deux missiles ont été tirés pendant le raid, faisant 45 morts parmi les soldats et les officiers, et des dizaines de blessés. En un seul raid contre les forces irakiennes, ils arrivent à faire ce qu’ils n’ont jamais pu faire avec des dizaines de raids contre DAESH............
    A Washington, on cherche déjà les moyens d’officialiser les interventions américaines contre l’armée irakienne, ou au moins d’intimider Bagdad et freiner son enthousiasme, en servant les leitmotivs habituels : crimes de guerre, droits de l’homme, etc…..........
    Selon Reuters, le sénateur Patrick Leahy menace l’Irak d’une rupture pure et simple des aides militaires, si « les soldats irakiens commettaient des crimes de guerre » contre les terroristes de Daesh ! Rappelons juste que cette fameuse aide militaire n’a jamais eu lieu. Les irakiens attendent encore les avions et les chars promis. A partir de là, il ne reste plus qu’à enclencher la machine communicationnelle, avec faux témoignages et fausses vidéos. Le sénateur Patrick Leahy dit pouvoir révéler des images où les « forces irakiennes se livrent à des tortures, des viols, des meurtres » ! Cela, personne n’en doute. Peut-être même que les images avaient déjà été tournées bien avant l’arrivée de DAESH en Irak.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire