En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Nuit Debout: "Traîné par les cheveux dans des braises", des victimes de violences policières parlent

Kevin a raconté les violences qu'il a subies en marge du rassemblement Nuit Debout, place de la République à Paris.
 

Les deux mois de manifestations contre la loi Travail ont été le théâtre de violents affrontements entre policiers et manifestants, souvent imputés à la "sauvagerie" des casseurs. BFMTV a recueilli deux témoignages de manifestants qui tiennent un autre discours.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • transparente
    transparente     

    Tous ces gens n'avaient qu'à rester chez eux ou respecter les horaires donnés. Beaucoup de personnes travaillaient le lendemain si eux non. Tous ces policiers agressés pour ça!...

  • istipii
    istipii     

    c'est un peu la pensée unique vos commentaires, pas un seul avis différent. Venez pas pleurer pour vos heures supp plafonné a 10% eu autres joyeusetés après :)

  • moorea253
    moorea253     

    Et vous croyez que ces "victimes " restaient gentillement devant les forces de l'ordre à leur offrir des fleurs ?
    Et arrêtez de parler sans arrêt de CRS ! Eux ont deux bandes jaunes sur le casque.
    Casque Noir = Sécurité Publique
    casques bleus = Gendarmerie.
    Revisionnez les vidéos, vous ne trouverez pas de violences illégitimes avec un CRS.

  • MOA01
    MOA01     

    Comme les nuit debout ont allumé le feu, qu’ils/elles ne se plaignent pas si ils/elles se brûlent le derrière…

  • 109600
    109600     

    Photoshop.

  • patlafraise38
    patlafraise38     

    Une fois je suis sortie du métro et me suis retrouvé au milieu d'une manif et bien.........je suis pas resté car je n'avais rien à y faire. Je suis impressionné par le nombre de "badauds" qui sont là juste pour regarder ou faire des photos et quand les forces de l'ordre chargent, ils sont étonnés de se retrouver au milieu et de recevoir des coups.......force à la loi, il n'y a qu'en France où il y a plus de blessés dans les forces de l'ordre que dans les manifestants..........

    MOA01
    MOA01      (réponse à patlafraise38)

    2eme fois... censure rapide!
    Vous avez raison mais les médias préfèrent ne parler QUE de ces pôvres « jeunes » et casseur car cela fait vendre… alors que des policiers blessés….

  • Loubencat
    Loubencat     

    Qu'il aille manifester en Russie et il versa la différence
    Et puis le réflexe pour aller manifester c'est d'abord de se raser la barbe et d'avoir les cheveux courts
    Ca se voit que c'est un amateur

    MOA01
    MOA01      (réponse à Loubencat)

    En Russie, en Corée du Nord, à Cuba, en Chine… dans ces pays qu’ils admirent tant, il est INTERDIT de dire ce que l’on pense SURTOUT si c’est contraire aux dictats du gouvernement de gôche… censure garantie !

  • New-York 16
    New-York 16     

    Quand on cherche on trouve ils connaissent leurs risques je pleins la police face à ces excites

  • AgentK3
    AgentK3     

    Sans blague?

  • Sortirdel'UE
    Sortirdel'UE     

    Quand on provoque ou on déclenche la violence il ne faut pas s'étonner d'être victimes de violences.
    Ce qui pouvait être une bonne idée démocratique (Nuit debout) n'est qu'en fait un repère d'extrémistes violents et interdisant la parole à d'autres et de plus largement manipulés par les médias.

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire