Logement : les entreprises qui hébergent leurs salariés

Selon une étude du CREDOC et de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, près de 40% des entreprises se disent affectées par le problème du logement de leurs salariés. Pour y remédier certaines proposent d’aider les salariés à se loger car les conséquences de la crise immobilière ont un impact sur la productivité.

Yves Couant
Le 07/06/2012 à 8:34
Mis à jour le 07/06/2012 à 9:15

A Montmirail dans la Marne, une entreprise a fait le choix de loger ses salariés. Dans un bâtiment  d’une dizaine de chambres à deux pas l’usine, l’entreprise loge les stagiaires et des employés en CDD. Au Palis, le surnom donné par les occupants, le coût de la location est de 150 euros seulement par mois retenue sur salaire.

Jeune employés, Alexandre vit dans une chambre d’environ 15 mètres carrés. Il raconte.  "Ce fut déterminant dans mon choix (…) en tant qu’étudiant j’avais pas forcément fait d’économie. C’est un avantage car on est sur place mais c’est un inconvénient car on n’a pas forcément de vie personnelle à côté du travail."

Les temps de transport longs et stressant nuisent à la productivité

Double intérêt en revanche pour l’entreprise : moins de retard et une solution surtout pour recruter de jeunes salariés : "nous essayons d’enlever tous les freins puis peuvent exister pour faire venir les jeunes. Le logement peut être un frein."

Que ce soit en tant que caution solidaire ou avec une participation au loyer, les entreprises essayent d’aider les salariés car elles sont impactées aussi par la pénurie de logements abordables. Les temps de transport longs et stressant nuisent à la productivité.

Depuis 5 ans, 500.000 personnes en recherche d’emploi auraient renoncé à un poste inquiet de voir augmenter leur budget logement.  D’autres font le choix de partir en province ou même de s’expatrier.

La question du jour

Soupçonné de conflit d'intérêts, Aquilino Morelle devait-il démissionner?