En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les Français espèrent majoritairement envoyer leurs enfants à l'université.
 

INFOGRAPHIE - BFMTV.com a choisi quelques chiffres significatifs dans une étude commandée par HSBC sur le rapport des parents avec les études de leurs enfants, en France et dans quatorze autres pays.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    Je suis frappé par une chose, pour quelles obscures raisons le systeme educatif français n'utilise pas le e-learning (modules de cours disponibles par internet) alors que celui-ci est utilisé deja depuis 10 ans dans les entreprises en particulier anglo-saxonnes ?
    Cela est d'autant plus choquant, que les fondamentaux de la lecture et du calcul ne sont pas atteints... voire l'écriture... Que les enfants sont d'une agilité numérique supérieure à celle des adultes. Que les fondamentaux sont pourtant simples à paramètrer et illustrer par toute forme d'animation ludique adaptée à internet. Qu'un programme national existe.
    Alors pourquoi continuer à privilégier en quantité des fonctionnaires "professeurs" qui se pensent intellectuellement supérieurs et indépendants et seuls détenteurs de la vérité pédagogique ? Permettre aux élèves de préparer leurs cours par une heure de jeux pédagogiques sur internet et réserver ensuite l'animation et la validation de l'acquis des connaissances par les professeurs ne serait il pas plus efficace ?
    Bien sur, cela impliquerait que nos brillants syndicalistes pensent à autre chose qu'à leurs propres salaires et primes de fin de mois, que nos exceptionnels hommes politiques aient une vision, une méthode et le courage de les mettre en oeuvre.
    La vision ? Le numérique pour tous. Un ordi par élève du CE1 au CM2, un ordi de la 6eme à la 4eme, un ordi de la 2nde à la terminale. Et en 3e ? selon le niveau obtenu on garderait celui de la 4eme... ou on passerait la 2nde.... Puissant facteur de motivation tehcnologique pour s'assurer que les élèves s'investissent (forcément ils voudront tous passer en 2nde, le nouveau modèle devant être plus puissant, plus fun, plus nouveau, plus mode).
    Définir des modules homogènes pour le programme ? Il existe bien un programme national non ? Que les syndicats offrent leur service pour coordonner des pilotes types, chaque élève pouvant réagir à des stimuli différents, il y aura forcément une approche qui permettra de l'accrocher à la matière traitée.
    Une méthode ? il y a 6 sigma... utilisée depuis 40 ans dans diverses industries, qui aura permis d'accroitre la production en simplifiant les process et les couts de revient.
    Ne serait-il pas temps que nos haut-fonctionnaires les plus brillants (que le reste du monde nous envie bien évidemment) s'ouvre enfin au monde réel, économique, technologique et managérial ? Ooops que des gros mots... Avec toutes mes excuses, j'espere qu'un homme politique s'intéressera malgré tout à ces suggestions insolentes.

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    je viens de lire le rapport sommaire de HSBC, il est indiqué 4500 parents ( ce qui me semble TRÈS TRÈS PEU pour 15 Pays), j'ai lu d'autres articles qui détaillent mieux , voire Pays /pays, ou région du monde / région du monde- Ce que j'ai retenu est que la France offre une des meilleures études aux enfants(3e) MAIS qu’elle les LAISSE FILER A L'ETRANGER!!! SIC, on se demande POURQUOI!

  • Maxoue
    Maxoue     

    Surtout qu'une bonne partie des parents français sont nuls en orthographe,grammaire et calcul mental,comment voulez vous qu'ils puissent aider leurs progénitures,on le voit tous les jours ,demandez à un de vos enfants 7x9 il ne saura pas répondre tout de suite,demandez lui où se trouve Vierzon ou Tarbes,il ne saura pas non plus,les parents sont devenus nuls parce que notre système éducatif est devenu nul depuis 1968..Trop de réformes ont tués la vraie réforme, on le voit encore de nos jours où chaque ministre y va de sa réformette et puis s'en va

  • valgego
    valgego     

    Dommage que l'article ne réponde pas à la question à laquelle il était censé répondre : l'influence des parents sur la scolarité de leurs enfants . La démonstration statistique est exactement le contraire , à savoir l'influence de la scolarité et des idées toutes faites , sur les décisions parentales ., Quelles sont les réussites à attendre des moyens affectifs et financiers consentis , sans doute en fonction des milieux ,(avec ou sans aide ) est la vraie question . Quel est le % d'enfants dont les parents n'ont pas les moyens de payer les études secondaires auxquels ils aspirent ? Quel est le pourcentage de réussite des ZEP ? A combien reviennent par mois les études d'un étudiant non assisté ? Quel est le pourcentage d'éliminés par année de FAC ? Combien coûtent à l'état les "étudiants" en échec institutionnalisé , redoublants , réorientés annuellement pour achever leurs études au RSA ?........ Les états d'âme des parents et leur stress pour une orientation qui dépend si peu d'eux , honnêtement , c'est bien se gargariser de formules en s'asseyant sur l'essentiel .

Votre réponse
Postez un commentaire