En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Najat Vallaud Belkacem fait sa rentrée mardi avec sa traditionnelle conférence de rentrée
 

Mieux vaut être déjà bon en arrivant en sixième parce que ce n’est pas le collège qui changera la donne. Une étude menée dès 2007 sur 35.000 élèves de la sixième à la troisième, prouve que le collège accroît les inégalités, notamment en mathématiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • deuxc
    deuxc     

    Le niveau des élèves est nivelé, mais pas par le haut. Preuve en est, le pourcentage de réussite au bac. Quoiqu'il en soit, la sélection se fait post bac et déjà depuis longtemps: un "deug" validé ne conduit à rien. Un minimum, 3 années validées post bac!
    Qu'on le veuille ou non, la sélection existe et existera toujours; les concours ne sont pas prêts de disparaitre. Et l'objectif du concours est bel et bien de sélectionner les meilleurs éléments.
    Alors pourquoi vouloir cacher ces différences de niveau dès le cycle primaire? Pourquoi nier que l'argent constitue aussi un critère (injuste) de sélection? Les études coûtent cher! A moins de faire une école d'état, où les études sont payées, un salaire ou une solde sont versées, ( Engagement en contrepartie), l'étudiant doit débourser beaucoup d'argent...Il ne faut pas le nier non plus!

  • TUONO
    TUONO     

    Remettez leur Claude Allègre

Votre réponse
Postez un commentaire