En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Migrants: les enfants de réfugiés ont "une ferveur particulière" à l'école, témoigne un inspecteur

Mis à jour le
Contrairement aux classes ordinaires, les unités pédagogiques Upe2a peuvent accueillir de nouveaux élèves tout au long de l'année scolaire.
 

Après l'urgence et après avoir logé les familles de réfugiés qui affluent sur notre sol, la question de la scolarisation de leurs enfants va rapidement se poser. L'Education nationale possède des unités pédagogiques dédiées à cette "intégration" par l'école. Le responsable de ces structures pour l'Académie de Paris nous en explique le fonctionnement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ce que cet article ne précise pas c'est que selon la culture d'origine et la provenance, (même si comme dans tout il y'a toujours des nuances et exceptions) le comportement général des élèves venant de pays en guerre (ou autre) n'est absolument pas le même.
    Tous ces manipulateurs, dangereux propagandistes utopistes, oublient ce détail qui a une importance énorme.
    Des émeutes de Vietnamiens et Cambodgiens, des cités de racailles et dealeurs asiatiques, désolé, ça n'existe quasiment pas, on n'entend que très rarement parler en mal des réfugiés ou immigrés Chinois, Viets, Hmongs et même ceux provenant de certains pays européens.
    Utiliser le "bon" comportement de quelques-uns pour camoufler les risques connus et prévisibles qui sont liés à la culture des autres, c'est malhonnête.

  • Joker777
    Joker777     

    Et qui va payer c est nous

  • Joker777
    Joker777     

    Et qui va encore payer c est nous mais oui

  • pistache33
    pistache33     

    Nos enfant sont dans des classes surchargées et pour les migrant le gouvernement va créer des classes de petites unités mais on marche sur la tête. Ou sont donc ces enseignants prêt à enseigner pour cette catégorie d'enfants,
    Je crains fort que les niveaux vont tirer vers le bas et la le niveau scolaires de nos petis va encore baisser considérablement.

  • Briz
    Briz     

    Et pour les petits français, c'est 35 enfants par classe...
    Pourtant leurs parents financent l'éducation nationale !

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Briz)

    Leurs parents ? C'est vite dit, pas tous !

  • sortilege
    sortilege     

    " une ferveur particulière" !!!!! les parents aussi , plus de 20 policiers hongrois blessés par ces braves clandestins !!!!!!

  • sortilege
    sortilege     

    nous parlons bien d'un inspecteur commissaire politique ????

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    Et bien ! Ils en ont de la chance . Moi mes gosses cette année sont 30 par classe cm1 et cm2 . Bizarre non?

    Briz
    Briz      (réponse à Pasquinel)

    Bah oui... On croit rêver....
    On a du mal à recruter des enseignants mais là mystérieusement on arrive à créer des classes avec des sous-effectifs !

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    La propagande tente un dernier baroud d'honneur...

Votre réponse
Postez un commentaire